Bases de données du CICR sur le droit international humanitaire
  • Print page
Evacuation des prisonniers
    ARTICLE 7.

    Dans le plus bref délai possible après leur capture, les prisonniers de guerre seront évacués sur des dépôts situés dans une région assez éloignée de la zone de combat pour qu'ils se trouvent hors de danger.
    Ne pourront être maintenus, temporairement, dans une zone dangereuse que les prisonniers qui, en raison de leurs blessures ou de leurs maladies, courraient de plus grands risques à être évacués qu'à rester sur place.
    Les prisonniers ne seront pas inutilement exposés au danger, en attendant leur évacuation d'une zone de combat.
    L'évacuation à pied des prisonniers ne pourra se faire normalement que par étapes de 20 kilomètres par jour, à moins que la nécessité d'atteindre les dépôts d'eau et de nourriture n'exige de plus longues étapes.


<< Previous     Up     Next >>