Bases de données du CICR sur le droit international humanitaire
  • Print page
Protection des biens indispensables à la survie de la population civile
    Article 54 - Protection des biens indispensables à la survie de la population civile

    1. Il est interdit d'utiliser contre les civils la famine comme méthode de guerre.

    2. Il est interdit d'attaquer, de détruire, d'enlever ou de mettre hors d'usage des biens indispensables à la survie de la population civile, tels que des denrées alimentaires et les zones agricoles qui les produisent, les récoltes, le bétail, les installations et réserves d'eau potable et les ouvrages d'irrigation, en vue d'en priver, à raison de leur valeur de subsistance, la population civile ou la Partie adverse, quel que soit le motif dont on s'inspire, que ce soit pour affamer des personnes civiles, provoquer leur déplacement ou pour toute autre raison.

    3. Les interdictions prévues au paragraphe 2 ne s'appliquent pas si les biens énumérés sont
    utilisés par une Partie adverse :

    a) pour la subsistance des seuls membres de ses forces armées ;

    b) à d'autres fins que cet approvisionnement, mais comme appui direct d'une action militaire, à condition toutefois de n'engager en aucun cas, contre ces biens, des actions dont on pourrait attendre qu'elles laissent à la population civile si peu de nourriture ou d'eau qu'elle serait réduite à la famine ou forcée de se déplacer.

    4. Ces biens ne devront pas être l'objet de représailles.

    5. Compte tenu des exigences vitales de toute Partie au conflit pour la défense de son territoire national contre l'invasion, des dérogations aux interdictions prévues au paragraphe 2 sont permises à une Partie au conflit sur un tel territoire se trouvant sous son contrôle si des nécessités militaires impérieuses l'exigent.


<< Previous     Up     Next >>