Bases de données du CICR sur le droit international humanitaire
  • Print page
Commentaire - Formation professionnelle des membres neutres
    ARTICLE 6. - FORMATION PROFESSIONNELLE DES MEMBRES NEUTRES


    Les experts réunis à Genève en 1945 ont estimé que, du point de vue médical, il y avait autant de raisons de souhaiter la présence d'un chirurgien, au sein de chaque commission, que celle d'un spécialiste de médecine interne (1). Le voeu fut également exprimé que les médecins militaires eussent le pas sur les médecins civils, mais il n'est pas ratifié par le présent Règlement.
    Il serait à souhaiter, en revanche, pour faciliter la formation des commissions, que les Services de Santé des pays neutres établissent d'avance, ou dès l'ouverture d'un conflit, une liste de médecins qualifiés et prêts à participer à une commission médicale mixte. Cette liste serait tenue à la disposition du Comité international de la Croix-Rouge et des Puissances protectrices.

    Notes: (1) [(1) p.694] Cf. ' Rapport sur les travaux des membres
    neutres des Commissions médicales mixtes ', p. 15.