Bases de données du CICR sur le droit international humanitaire
  • Print page
Commentaire - Cas particuliers des secours médicaux
    ARTICLE 2. - CAS PARTICULIER DES SECOURS MEDICAUX


    Le principe qui règle la distribution des secours collectifs respecte à la fois les intentions des donateurs et les plans établis par les Comités d'internés. Une réserve est faite ici en ce qui concerne la distribution des médicaments, sous forme d'une préférence marquée pour une répartition concertée avec l'autorité médicale. Les donateurs, en effet, peuvent se tromper sur l'opportunité de certains médicaments et l'organisation prévue par les Comités d'internés a tout à gagner à respecter scrupuleusement les prescriptions [p.688] médicales. Les médecins doivent donc pouvoir faire attribuer les médicaments au mieux, c'est-à-dire à ceux qui en ont réellement besoin. Ils ne pourraient toutefois favoriser systématiquement certains malades, et c'est pourquoi il leur est rappelé qu'ils doivent tenir compte de l'équité.