Bases de données du CICR sur le droit international humanitaire
  • Print page
Responsabilité pour le traitement des prisonniers
ARTICLE 2.

Les prisonniers de guerre sont au pouvoir de la Puissance ennemie, mais non des individus ou des corps de troupe qui les ont capturés.
Ils doivent être traités, en tout temps, avec humanité et être protégés notamment contre les actes de violence, les insultes et la curiosité publique.
    Les mesures de représailles à leur égard sont interdites.


<< Previous     Up     Next >>