Bases de données du CICR sur le droit international humanitaire
  • Print page
De l'attaque ou du bombardement de villes non défendues - Art. 2.
    Article 2

    Il est interdit en toutes circonstances de bombarder par quelque moyen que ce soit, les villes, ports, villages ou édifices isolés qui ne sont pas défendus. Une ville, village ou édifice sera considéré non défendu s'il ne se trouve dans ses confins ou dans un rayon de «x» kilomètres de ces confins, non seulement aucune force militaire mais aussi aucun établissement militaire, naval ou d'aviation, ni casernement, arsenal, dépôt où usine de munitions, ni aérodrome ou chantier de construction d'aéroplanes, ni navire de guerre, fort ou fortification de caractère défensif ou offensif.


<< Previous     Up     Next >>