Bases de données du CICR sur le droit international humanitaire
  • Print page
RÈGLES FONDAMENTALES
    SECTION I
    RÈGLES FONDAMENTALES


    38. Dans tout conflit armé, le droit des parties au conflit de choisir des méthodes ou moyens de guerre n'est pas illimité.

    39. Les parties au conflit doivent en tout temps faire la distinction entre les civils ou autres personnes protégées et les combattants ainsi qu'entre les biens de caractère civil ou exempts d'attaque et les objectifs militaires.

    40. En ce qui concerne les biens, les objectifs militaires sont limités aux biens qui, par leur nature, leur emplacement, leur destination ou leur utilisation apportent une contribution effective à l'action militaire et dont la destruction totale ou partielle, la capture ou la neutralisation offrent en l'occurrence un avantage militaire précis.

    41. Les attaques doivent être strictement limitées aux objectifs militaires. Les navires de commerce et les aéronefs civils sont des biens de caractère civil à moins que les principes et règles énoncés dans ce document n'autorisent à les considérer comme des objectifs militaires.

    42. En sus des interdictions spécifiques incombant aux parties à un conflit, il est interdit d'employer des méthodes ou moyens de guerre qui:

    a) sont de nature à causer des maux superflus; ou
    b) frappent indistinctement des objectifs militaires et des civils puisque:
    i) ils ne sont pas, ou ne peuvent pas, être dirigés contre un objectif militaire déterminé; ou
    ii) leurs effets ne peuvent être limités conformément aux exigences du droit international énoncées dans le présent document.

    43. Il est interdit d'ordonner qu'il n'y ait pas de survivants, d'en menacer l'adversaire ou de conduire les hostilités en fonction de cette décision.

    44. Les méthodes et moyens de guerre doivent être utilisés en tenant dûment compte de l'environnement naturel aux vues des règles pertinentes du droit international. Les dommages et les actes de destruction de l'environnement naturel que ne justifient pas les nécessités militaires et qui sont entrepris arbitrairement, sont prohibés.

    45. Les navires de surface, les sous-marins et les aéronefs sont liés par les mêmes règles et principes.


<< Previous     Up     Next >>