Bases de données du CICR sur le droit international humanitaire
  • Print page
Commentaire - Titre II : Blessés, malades et naufragés #Section I - Protection générale
    [p.113] Titre II, Section I - Protection générale


    Introduction

    290 Cette Section donne des indications générales concernant la protection des blessés, malades et naufragés, notamment en définissant les termes - ce que ne faisait pas la Ire Convention - et en indiquant le champ d'application du Titre II.

    291 Elle est importante en ce qu'elle développe la protection par le signe distinctif du personnel et des unités sanitaires ' civils ', permettant ainsi une meilleure mobilisation de l'ensemble des personnes capables de soigner les blessés et les malades lors des conflits armés. On ne peut que se réjouir de ce développement: les blessés et malades ont trop souvent souffert des carences de services médicaux insuffisamment équipés en hommes et en matériel.

    292 La protection de la ' mission médicale ', de même que celle des sociétés de secours et de la population civile qui recueillent les blessés ou leur portent assistance, vont dans le même sens.

    293 Le perfectionnement de la signalisation et l'introduction de moyens techniques de signalisation sont un complément indispensable à ce développement, tant il est vrai que la protection accordée au personnel et aux biens sanitaires est vaine si ces personnes et biens ne sont pas identifiés à temps.

    294 Enfin, on relèvera l'accent mis sur la protection des personnes se trouvant au pouvoir de l'ennemi ou détenues pour des raisons liées au conflit armé. Souvent maltraitées ou même atteintes dans leur intégrité physique ou mentale, ces personnes ont tout particulièrement besoin de protection: un texte sans ambiguïté précise les principes à observer à leur égard, ainsi que les pratiques à proscrire. Il faut le saluer, tout en restant conscient de l'immense effort qui reste à faire pour obtenir sa stricte application.


    Y.S.