Bases de données du CICR sur le droit international humanitaire
  • Print page
Résolutions de la Conférence internationale de Genève, 26 au 29 octobre 1863.

C'est lors de la Conférence internationale de Genève de 1863 que la Croix-Rouge fut créée. Cette conférence fut aussi le point de départ du développement du droit international humanitaire, exprimé plus tard dans les Conventions de Genève de 1864, 1906, 1929 et 1949 et les Protocoles additionnels de 1977. Ce grand mouvement humanitaire fut lancé par Henry Dunant, citoyen de Genève qui fut témoin, en 1859, de la bataille de Solférino dans laquelle des milliers de blessés moururent sans aide, alors qu'ils auraient pu être sauvés si des services sanitaires suffisants avaient existé. En 1862 Dunant publia son fameux ouvrage "Un souvenir de Solférino" dans lequel, après une émouvante description de la bataille, il proposa d'organiser, dans tous les pays et dès le temps de paix, des sociétés de secours pour prendre soin des blessés de guerre. Il proposa aussi l'adoption d'un accord international reconnaissant la protection des services de santé et des blessés. Le livre suscita de nombreuses discussions à travers toute l'Europe. La Société d'Utilité Publique de Genève, sous la présidence de Gustave Moynier, adopta les idées d'Henry Dunant et, lors de sa séance du 9 février 1863, décida de constituer un Comité présidé par le Général Dufour, et comprenant en qualité de membres:

Gustave Moynier, Henry Dunant, le Dr Théodore Maunoir et le Dr Louis Appia. Ce comité eut pour tâche d'examiner l'idée de la création de postes d'infirmiers volontaires auprès des armées en campagne. Bien qu'il ne fut qu'un organisme privé, ce "Comité des Cinq" (qui se donna le nom de "Comité international de secours aux militaires blessés" et qui prit en 1875 celui de Comité international de la Croix-Rouge) convoqua une Conférence internationale qui se réunit à Genève le 26 octobre 1863. Seize Etats et quatre institutions philanthropiques y furent représentés. La Conférence adopta les propositions de Dunant et du Comité de créer des comités nationaux et décida qu'une croix rouge sur un fond blanc serait le signe distinctif du personnel sanitaire. Dans les voeux attachés aux résolutions, la Conférence recommanda aux gouvernements d'accorder leur protection aux comités de secours et aux formations et établissements sanitaires.
     
 
Conférence internationale de Genève de 1863

26.10.1863 - 29.10.1863, Genève

26--29.10.1863

10 résolutions, 3 voeux

Français

Manuel de la Croix-Rouge internationale, 1971, pp.377-379

Texte intégral