Bases de données du CICR sur le droit international humanitaire
  • Print page
Section VI : Echanges de prisonniers - Parlementaires - Signes de protection - Art. 117.
    117. - On considère à juste titre comme acte de mauvaise foi, infâme ou diabolique, de tromper l'ennemi par des signes de protection ; un tel acte de mauvaise foi peut entraîner le refus de respecter ces signes.


<< Previous     Up     Next >>