• Envoyer
  • Imprimer

Archives de la Seconde Guerre mondiale : en raison des travaux de conservation, le service de recherches doit être interrompu

31-01-2014

Le lancement d’un projet de conservation des archives de la Seconde Guerre mondiale entraîne l'interruption des recherches de données individuelles récoltées par l’Agence Centrale des Prisonniers de Guerre (ACPG) durant ce conflit.

Sur le plan archivistique, l'ACPG a repris le système de classement créé lors de la Première Guerre mondiale, qui se compose essentiellement de fichiers nominatifs, clés d’accès indispensables aux renseignements transmis à l’époque par les autorités détentrices, les délégations du CICR et les Sociétés nationales de Croix-Rouge et Croissant-Rouge. Ces fichiers comptent quelques 36 millions de fiches.

Une recherche complète d’identité dans ces fonds est relativement complexe et peut représenter plusieurs heures de travail. Jusqu'en janvier 2014, le CICR a effectué plusieurs milliers de recherches dans ces sources, afin de communiquer aujourd’hui encore des renseignements aux familles des prisonniers ou à des historiens.

Le lancement de ce projet implique une interruption du service des recherches individuelles offert par le CICR.

Depuis février 2014 il n’est ainsi plus possible d'accepter de nouvelles demandes, sauf exceptions dûment motivées. Les demandes reçues avant cette date seront néanmoins traitées, dans un délai de 12 à 18 mois environ.