• Envoyer
  • Imprimer

Première Guerre mondiale : archives en ligne dès août 2014

28-01-2014

Les fonds d'archives de l'Agence Internationale des prisonniers de guerre de la Première guerre mondiale sera accessible au public dès août 2014, grâce à une application en ligne.

Tout au long de la Première guerre mondiale, l'Agence Internationale des prisonniers de guerre (AIPG ) a collecté, analysé et classé les informations qu'elle recevait sur les prisonniers de guerre et les internés civils de la part des Puissances détentrices et des Agences nationales au sujet des prisonniers de guerre. Elle était alors à même de comparer ces informations avec les demandes en provenance de parents et d'amis et de rétablir un lien entre ces personnes. 

Ses archives contiennent également de la correspondance diplomatique entre le CICR et les Etats belligérants au sujet de la protection des prisonniers et le rapport des visites effectuées par les délégués du CICR dans les camps de prisonniers.

Ce fonds est classé au registre de la Mémoire du Monde de l'Unesco.

L'AIPG a créé avec ces documents une banque de données manuelle composée de séquences de listes, environ 500 000 pages, ainsi que de fichiers d'index qui comptent 6 millions de cartes au total. Jusqu'en juillet 2011, le CICR a effectué plusieurs centaines de recherches par an dans ces archives, afin de communiquer des renseignements aux descendants des prisonniers, ainsi qu'à des historiens.

Depuis 2008, le service des archives du CICR restaure et scanne ce fonds. Du fait de ces travaux de restauration et de numérisation, les documents sont actuellement inconsultables et le CICR n'établit plus d'attestation de captivité pour les prisonniers de la Première Guerre mondiale.

La copie digitale des archives de l'Agence Internationale des Prisonniers de Guerre permettra de développer des modes de recherche plus performants et d'assurer un accès plus rapide aux informations. Dès août 2014, une application en ligne vous permettra d'effectuer vous-même vos recherches de personnes dans les fichiers de prisonniers.