• Envoyer
  • Imprimer

Le défi du changement climatique : le CICR à l’œuvre sur le terrain

14-05-2007 Article, Magazine Croix-Rouge Croissant-Rouge

Article publié dans le Magazine Croix-Rouge Croissant-Rouge, No 1, 2007.

Extrait de l'article : "Le défi du changement climatique"  

Riccardo Conti est à la tête de l’Unité eau et habitat du CICR et d’une équipe de 100 ingénieurs sur le terrain. Sa tâche principale consiste à faire en sorte que les personnes les plus vulnérables aient accès à l’eau, en particulier dans des situations de conflit armé. La tâche est de plus en plus ardue, car les réserves en eau subissent les effets des changements climatiques. La fréquence accrue des inondations et des sécheresses pèse sur les systèmes d’irrigation ainsi que sur l’approvisionnement et les systèmes d’assainissement. L’Unité que dirige Riccardo Conti cherche des moyens d’atténuer le réchauffement de la planète.

«Nous essayons de réduire la charge pour l’environnement dans nos domaines d’activité, et d’encourager les communautés à adopter des modes moins nocifs de consommation et d’utilisation de l’énergie.»

En Érythrée, l’équipe a installé des systèmes de pompage à énergie solaire pour remplacer les pompes à diesel; en République démocratique du Congo, elle a persuadé les habitants de planter des arbres et non des cultures sur les berges de la rivière Murhundu pour combattre l’érosion et assurer un approvisionnement en eau durable de Bukavu, ville située en aval.

Des ingénieurs ont installé des centrales à biogaz dans des prisons au Népal et au Rwanda, et des milliers de personnes en Éthiopie et en Somalie utilisent des fourneaux à haut rendement énergétique, ce qui réduit la cons ommation de bois et contribue à la lutte contre le déboisement

et la désertification.

Tout en réduisant les émissions de CO2, l’introduction de techniques écologiques peut aider les groupes les plus durement touchés par les changements climatiques à mieux utiliser l’énergie.

«Nous avons toujours tenu compte de la vulnérabilité du milieu naturel, explique Thomas Nydegger, hydrologue au CICR, mais elle est exacerbée par les changements climatiques.»




Rubriques associées

Pages associées