• Envoyer
  • Imprimer

Les raisons pour les groupes armés de choisir de respecter le droit, ou pas

30-06-2012 Article, Revue internationale de la Croix-Rouge, No. 882, de Olivier Bangerter

Le choix de respecter le droit – ou pas - est loin d'être automatique pour un groupe armé ou un État. Le respect du droit des conflits armés ne peut être encouragé – et donc amélioré - que si les ressorts du respect et des violations sont compris et si l'argumentation en faveur du respect les prend en compte. Parmi les raisons de respecter le droit, deux domaines ont un poids particulier pour les groupes armés : l’image de soi et l'avantage militaire. Parmi les raisons de ne pas respecter le droit, trois dominent : le but du groupe, l'avantage militaire et ce que le DIH représente pour le groupe.

Biographie

Olivier Bangerter est chercheur senior au Small Arms Survey à Genève. Il a travaillé au Comité international de la Croix-Rouge (CICR) de 2001 à 2011 et en a été le conseiller pour le dialogue avec les groupes armés depuis 2008. Dans le cadre de ses diverses fonctions, il a rencontré des membres et d'ex membres d'une soixantaine de groupes armés du monde entier. Il a étudié la théologie aux universités de Lausanne (masters) et de Genève (doctorat).


Pages associées