• Envoyer
  • Imprimer

L’influence de la religion musulmane dans l’aide humanitaire

30-06-2005 Article, Revue internationale de la Croix-Rouge, 858, de Jamal Krafess

La religion musulmane considère l’action humanitaire et le devoir d’assistance comme une obligation religieuse à laquelle sont soumis tous les musulmans, riches et pauvres. Les textes du Coran et de la tradition du Prophète ont parfois un caractère incitatif encourageant la bienfaisance. (en français)

     

Jamal Krafess
est directeur général de Islamic Relief - Suisse. 

   
Résumé 
Pour les musulmans, les actes humanitaires constituent un élément essentiel de la pratique religieuse. Nombreux sont les textes coraniques et prophétiques qui plaident en faveur de l’action humanitaire en la définissant et en ordonnant de la pratiquer. Ils sont soit de nature obligatoire, soit de nature incitative et n’excluent pas les non-musulmans de l’aide humanitaire. Pour le musulman, accomplir un acte humanitaire est une façon de recevoir l’aide du ciel, de racheter ses péchés et de mériter le paradis. Les mécanismes établis par la religion (p. ex. la zakat, le waqf et la kaffara) ont eu un impact sans précédent sur la vie de la population : affranchissement des esclaves, soutien significatif aux plus vulnérables et expansion du système d’éducation et de santé. Aujourd’hui, les ONG musulmanes fondées sur la foi se réfèrent à ces textes pour lancer des programmes humanitaires dans divers domaines.  

       
    pdf file     Texte intégral      (274kb)    
  fichier PDF Aide 
  Article inclus dans la sélection française 2005 de la Revue internationale de la Croix-Rouge.


Pages associées