• Envoyer
  • Imprimer

Attaques de précision et droit international humanitaire

30-09-2005 Article, Revue internationale de la Croix-Rouge, 859, de Michael N. Schmitt

La grande précision des opérations actuelles offre de nouvelles possibilités pour éviter les dommages causés aux civils et à leurs biens, conséquence inéluctable d’un conflit armé. En outre, les armes devenant plus précises, l’interprétation du droit international humanitaire devient de plus en plus difficile pour l’attaquant. Dans la mesure où les interprétations ne s’écartent pas du droit ou n’ignorent pas la réalité des impératifs militaires, c’est une évolution dont on peut aussi se féliciter (texte en anglais).

 

Résumé 
Cet article analyse les rapports entre attaques de précision et droit international humanitaire. Pour ce faire, il commence par définir la nature de ces attaques, notamment les technologies de précision, les situations de combat dans lesquelles les attaques sont menées, les tactiques utilisées par leurs auteurs et le processus de ciblage. Aujourd’hui, les principales incidences des attaques de précision sur le droit international humanitaire touchent quatre aspects de cette branche du droit, concernant respectivement les attaques indiscriminées, la proportionnalité, les précautions dans l’attaque et, enfin, la perfidie et le statut protégé. L’article conclut que la guerre de précision a des conséquences aussi bien positives que négatives en matière d’interprétation et d’application du droit international humanitaire sur les champs de bataille du XXIe siècle.  

       
    pdf file     Texte intégral, en anglais      (424kb)    
  fichier PDF Aide 
 


Pages associées