• Envoyer
  • Imprimer

Civilisation et torture : au-delà de l’approche médicale et psychiatrique

30-09-2007 Article, Revue internationale de la Croix-Rouge, 867, de Marcelo N. Viñar

L’auteur avance que la torture ne marque pas que ses victimes, mais qu’elle est une maladie endémique de la civilisation qui a pour effet de détruire le tissu social qui nous rend humains. Nous devons écouter les gémissements déchirants des victimes de la torture et les comprendre si nous voulons oser regarder en face le système d’oppression qui les détruit.

     

        pdf file     Texte intégral, en anglais      (128kb)    
  fichier PDF Aide 
 


Pages associées