• Envoyer
  • Imprimer

Une nouvelle menace confessionnelle au Moyen-Orient ?

31-12-2007 Article, Revue internationale de la Croix-Rouge, 868, de Joost Hiltermann

Une résurgence chiite en Irak a provoqué une réaction brutale parmi les sunnites dans toute la région. Après avoir examiné les origines, les manifestations et les implications du schisme, l'auteur conclut que la bataille qui se livre dans la région oppose, pour l’essentiel, les États-Unis et l'Iran. L'action la plus efficace à long terme contre le sectarisme lui-même viendra probablement de contraintes systémiques, en l’occurrence des loyautés diverses qui, par un effet de contrepoids, empêchent toute primauté d’une allégeance unique, telle que l'appartenance religieuse. (en français)

     

Joost Hiltermann est directeur adjoint du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord à l'International Crisis Group. 
   
Résumé 
Une résurgence chiite en Irak a provoqué une réaction brutale parmi les sunnites dans toute la région, faisant craindre une fracture confessionnelle qui fausse et aggrave les conflits locaux. Après avoir examiné les origines, les manifestations et les implications du schisme, l'auteur conclut que la bataille qui se livre dans la région oppose, pour l’essentiel, non pas les sunnites et les chiites mais les États-Unis et l'Iran. Un rapprochement entre ces deux pays contribuerait grandement à réduire les tensions sectaires, mais l'action la plus efficace à long terme contre le sectarisme lui-même viendra probablement de contraintes systémiques, en l’occurrence des loyautés diverses qui, par un effet de contrepoids, empêchent toute primauté d’une allégeance unique, telle que l'appartenance religieuse.

       
        pdf file     Texte intégral      (107kb)    
  fichier PDF Aide 
 


Rubriques associées

Pages associées