• Envoyer
  • Imprimer

L'identité des victimes et le respect de la dignité humaine : analyse terminologique

30-06-2009 Article, Revue internationale de la Croix-Rouge, 874, de Valerie Meredith

L'utilisation du terme « victime » en tant que désignation d'une identité peut avoir différentes implications selon qui utilise le terme, le revendique, le rejette ou l'attribue à autrui. Ce terme doit donc être utilisé avec précaution et discernement. L'auteure analyse son utilisation et sa fonction dans différentes circonstances de l'action du CICR. Elle souligne à quel point il est important que le personnel humanitaire soit capable de reconnaître le potentiel et l'identité active d'une personne au-delà de l'étiquette institutionnelle de « victime », afin de respecter la dignité humaine de cette personne.