• Envoyer
  • Imprimer

Les femmes dans les lieux de détention

31-03-2010 Article, Revue internationale de la Croix-Rouge, 877, de Julie Ashdown et Mel James

Résumé 

Les systèmes carcéraux tiennent rarement compte des sexospécificités, et ce, encore moins dans les situations de conflit. Lorsque des femmes sont détenues, il est indispensable de faire appliquer des normes internationales qui répondent aux besoins spécifiques des femmes. Le présent article passe en revue les dispositions du droit international pertinentes en la matière, ainsi que les considérations liées aux sexospécificités devant être prises en compte dans leur application.    

Biographie

Julie Ashdown est auteur et consultante indépendante. Déléguée britannique à la Conférence mondiale sur les femmes de Beijing en 1995 et dans le cadre du mécanisme de suivi en 2000, elle préside l'organisation Womankind Worldwide, qui œuvre en faveur du développement et du respect des droits des femmes. 

Mel James a travaillé pour Amnesty International (avec laquelle elle a participé à la Conférence de Beijing), la Law Society of England and Wales et Penal Reform International. Aujourd’hui, elle est consultante indépendante.  


Pages associées