• Envoyer
  • Imprimer

« Ils sont venus avec deux fusils » : les conséquences des violences sexuelles sur la santé mentale des femmes victimes dans les contextes de conflit armé

31-03-2010 Article, Revue internationale de la Croix-Rouge, 877, de Evelyne Josse

Les violences sexuelles ont des effets aussi graves que multiples sur la santé mentale des femmes qui en sont victimes, modifiant durablement leur rapport à elles-mêmes, aux événements et aux autres. Evelyne Josse examine ces conséquences, en particulier dans les contextes de conflit armé.

Evelyne Josse est psychologue et psychothérapeute. Elle est actuellement coordinatrice en pédagogie à l'Institut Belge de Victimologie et consultante en psychologie humanitaire. 
   
Résumé 
Les violences sexuelles ont de graves conséquences sur la santé mentale des individus qui les subissent. Au niveau psychique, elles produisent une mutation radicale de la perception que les victimes ont d'elles-mêmes, dans la manière dont elles conçoivent leurs relations à leur environnement social immédiat et, plus largement, à la société dans son ensemble, ainsi que dans la façon dont elles appréhendent le passé, le présent et l’avenir. Elles laissent donc des traces durables au sens où le rapport à soi-même, aux événements et aux autres est modifié. Au niveau social, elles ont pour conséquence de corrompre l’identité sociale des victimes, de leur dérober leur valeur et de les disqualifier comme personne (elles acquièrent une réputation de femmes infidèles ou licencieuses). Elles induisent donc une modification des rapports sociaux au sein de la population et pervertissent la dynamique communautaire.    


Rubriques associées

Pages associées