Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Jeunes reporters en action!

15-06-2011 Événement

Huit jeunes reporters, sélectionnés par le CICR parmi 500 candidats, sont partis en Georgie, au Liban, au Libéria, au Pakistan, aux Philippines et au Sénégal pour interviewer des jeunes affectés par les conflits armés. Ils en sont revenus avec des reportages sous forme de textes, d'images et d'audios.

Information

Où : Genève

Quand : 05.05.2011 - 06.06.2011

Á l’occasion de la célébration du 8 mai, Journée mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, les photos, récits et interviews réalisés par les gagnants du Concours Jeunes reporters sont exposés au siège du CICR à Genève, dès le 5 mai.

Géorgie


Guerre gelée , par Jérémy Boo   


Guerre gelée est un florilège de souvenirs et de rêves que des Géorgiens ont partagés avec Jeremy Boo dans leur remémoration d'un passé qu'ils ne veulent pas oublier. Dans ce projet, le jeune reporter relate également leurs propos émouvants sur la vie, leur marche obstinée vers l'avenir, avec des rêves pour boucliers et pour balises dans un pays en suspens, oscillant toujours entre guerre et paix. 

Liban   


Nahr el Bared, si Dieu le veut, par Amandine Colin   


En 2007, le camp palestinien de Nahr el Bared, au nord du Liban, créé en 1949, suite au 1er exode palestinien, est bombardé par l'armée libanaise. Les réfugiés quittent alors le camp, pour s'installer « provisoirement » au camp de Beddawi. Depuis 2010, les habitants reviennent peu à peu à Nahr el Bared. Au milieu des décombres, la vie se réorganise, soutenue par l'aide humanitaire internationale. Les jeunes continuent à vivre, avec des rêves, des espoirs, mais aussi des découragements. Il est rarement facile d'avoir 20 ans, mais à certains endroits du monde, c'est un combat de tous les instants. 

Libéria   

Les jeunes du Libéria : une deuxième chance, par Winston Daryoue et Polly Fields   


Voilà plus de sept ans que la guerre civile a pris fin au Libéria. Le conflit, qui a débuté en 1989, a fait plus de 250 000 morts et déplacé des centaines de milliers de personnes. Aujourd'hui, les Libériens reconstruisent peu à peu leur vie, mais les marques laissées par 14 années de guerre restes visibles, notamment chez les jeunes. Dans ce documentaire radiophonique, les deux reporters, Polly Fields et Winston Daryoue, vont à la découverte de quelques-uns des programmes mis en œuvre par la Croix-Rouge nationale du Libéria à l'intention des jeunes. Ils s'entretiennent avec de jeunes Libériens pour voir comment ils se débrouillent dans la vie après le conflit.

Pakistan


La jeunesse face à  la violence armée,  par Sana Masood   
Intitulé « La jeunesse face à la violence armée », mon reportage photo a pour protagonistes deux jeunes Pakistanais rescapés de la violence armée, originaires de l'Agence de Bajaur. Cette subdivision administrative fait partie des zones tribales sous administration fédérale, où sévit depuis des années un conflit opposant les forces gouvernementales à des groupes armés radicaux. Un conflit dans lequel des centaines et des milliers de civils ont été tués, blessés, déplacés ou forcés de fuir.

Le reportage montre comment, alors qu'ils ont enduré des années d'épreuves et de souffrances et ont perdu des membres dans la violence armée, ces deux survivants parmi beaucoup d'autres mènent une vie somme toute normale et se consacrent à leurs séances de physiothérapie et de réadaptation physique à l'Institut pakistanais d’orthopédie ( Pakistan Institute of Prosthetic and Orthotic Sciences ). Cet établissement, auquel le CICR apporte son soutien, fournit des membres artificiels aux blessés par armes et leur prodigue des soins destinés à leur permettre de recouvrer leur mobilité.

Si pour ces jeunes patients chaque jour est un combat, un défi, un pas de plus à faire dans l'apprentissage de leur nouvelle vie, ils n'en sont pas moins déterminés à surmonter les difficultés auxquelles ils font face et à profiter pleinement de chaque instant. Cette démarche leur permet d’aller de l’avant et aide aussi d'autres blessés par armes à reconstruire leur vie. Ces photos mettent en lumière l'espoir, le courage et l'optimisme extraordinaires qui habitent ces patients.

Philippines
   

Les jeunes et le conflit armé : perspectives philippines, par Mariel García Montes   
Dans le cadre du concours Jeunes Reporters lancé par le CICR, Mariel García Montes s'est rendue aux Philippines en janvier 2011. Le but de ce voyage était de réaliser un reportage « pour en savoir plus sur la vie des jeu nes là-bas, qui font face au conflit, et pour sensibiliser sa mère et les autres à cette dure réalité ». Elle a ainsi pu découvrir leurs conditions de vie à travers l'action menée par le CICR et différentes sections de la Croix-Rouge philippine, notamment dans l'île de Mindanao.

Pendant 12 jours, Mariel a visité des communautés accueillant des personnes déplacées, un centre de réadaptation physique, différentes sections de la Croix-Rouge philippine, des écoles et des villages sans ressources. Elle a rencontré des bénéficiaires du CICR, de jeunes militants, des chefs de projet et des légendes locales. Pour elle, il va sans dire que ces 12 jours ont été riches d'innombrables occasions d'apprendre, qu'elle est heureuse de pouvoir partager avec les autres.

Sénégal
   

Rescapés des mines terrestres,  par Felipe Jacome. et Amanda Brinegar   
En Casamance (Sénégal), les gens disent que les mines terrestres sont des armes extraordinaires, car elles ne mangent pas et ne dorment jamais. Intitulé « Rescapés des mines terrestres », ce projet relate le combat de 11 victimes du conflit de faible intensité qui sévit en Casamance – l'histoire de toute une génération. Amanda Brinegar a interviewé chacun des rescapés en mars 2011 et a réalisé un montage vidéo en utilisant les photos prises par Felipe Jacome.