Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Les soins de santé en danger : un problème plus actuel que jamais

29-07-2013 Événement

EXPOSITION DE PHOTOS : présentées un mois durant sur une rive du lac Léman à Genève, 94 images d’une grande force évocatrice mettent en évidence l’impact de la violence contre les personnels de santé, les structures médicales et les véhicules sanitaires, tout en soulignant combien il est difficile de fournir des soins de santé en temps de guerre.

Information

Où : Quai Wilson, Genève

Quand : 01.08.2013 - 31.08.2013

Les photos, qui couvrent une période s’étalant sur trois siècles, proviennent principalement des archives du CICR et de l’agence Getty Images.

Organisation

Comité international de la Croix-Rouge, en partenariat avec Getty Images

Informations relatives à l’exposition

Seconde Guerre mondiale, Londres : portant des bébés dans leurs bras, deux infirmières contemplent, horrifiées, une maternité après un raid aérien. En regard, une photo prise plus de 70 ans plus tard en Libye montre le même désespoir dans les yeux d’un médecin découvrant le spectacle d’un hôpital détruit au cours des combats.

L’exposition de photos « Les soins de santé en danger : un problème plus actuel que jamais » est composée de 47 paires de photos exceptionnelles, chacune dépeignant des situations similaires, bien que dans des endroits de la planète et à des moments de l’histoire très différents. 

De la guerre serbo-turque à la Syrie de nos jours, les images montrent que la violence contre les soins de santé n’est pas un phénomène récent ni isolé ; il a toujours existé dans toutes les régions du monde. Il y a 150 ans déjà, dans différents endroits de la planète, des ambulances étaient attaquées ou empêchées de circuler librement, des membres du personnel de santé pris pour cible et des réserves de médicaments pillées, tandis que des hommes et des femmes mouraient, faute d’avoir reçu les soins nécessaires.

Ces dernières années, cependant, la nature des conflits armés a changé, et la violence a désormais un impact plus étendu. Si, dans le passé, les victimes des guerres traditionnelles étaient pour la plupart des soldats et des membres du personnel sanitaire des armées, aujourd’hui, de plus en plus de civils et d’acteurs des services de santé civils sont aussi concernés.

Dans des contextes de violence armée, fournir des soins de santé peut se convertir en une entreprise extrêmement périlleuse et semée d’embûches. Il n’est pas rare que des équipes chirurgicales doivent opérer des patients alors qu’elles ne disposent pas du matériel le plus essentiel, et qu’il n’y a ni électricité ni eau. Dans les zones de conflit, c’est souvent au péril de leur vie que les membres des équipes médicales se portent au secours des blessés et des malades, ou s’efforcent de les évacuer.

 

Pour plus d'informations au sujet de l'exposition et de la campagne "Soins de santé en danger", veuillez contacter:

 

Olga Miltcheva

Coordinatrice communication

E-mail: Olga Miltcheva


Photos

Libye, 2011. Bloc opératoire principal d’un hôpital en ruine après d’intenses pilonnages. 

Libye, 2011. Bloc opératoire principal d’un hôpital en ruine après d’intenses pilonnages.
© CICR / André Liohn / ly-e-00318

Liban, 1983. Une ambulance endommagée après avoir été prise dans des tirs croisés durant les combats entre forces israéliennes et palestiniennes. 

Liban, 1983. Une ambulance endommagée après avoir été prise dans des tirs croisés durant les combats entre forces israéliennes et palestiniennes.
© CICR / B. Hubschmid / lb-d-00078-18

Afghanistan, 2010. Cette femme a mis quatre jours pour atteindre l’un des rares hôpitaux où son enfant souffrant de diarrhée aiguë pouvait être soigné. À leur arrivée, l’état de l’enfant s’était fortement dégradé. 

Afghanistan, 2010. Cette femme a mis quatre jours pour atteindre l’un des rares hôpitaux où son enfant souffrant de diarrhée aiguë pouvait être soigné. À leur arrivée, l’état de l’enfant s’était fortement dégradé.
© CICR / K. Holt / af-e-01647

Afghanistan, 2010. En l’absence de service d’ambulance, des taxis sont utilisés pour transporter les blessés jusqu’aux hôpitaux.  

Afghanistan, 2010. En l’absence de service d’ambulance, des taxis sont utilisés pour transporter les blessés jusqu’aux hôpitaux.
© CICR / K. Holt / af-e-01707