• Envoyer
  • Imprimer

Côte d'Ivoire : faits et gestes (janvier-septembre 2013)

18-12-2013 Faits et chiffres

Entre janvier et septembre 2013, le CICR a mené les activités suivantes :

En Côte d’Ivoire

Assistance aux détenus

  • visité plus de 10 666 détenus lors de 159 visites dans 60 lieux de détention, provisoires et permanents ;
  • suivi individuellement 454 personnes détenues dans des lieux de détention provisoires ;
  • pris en charge les cas de malnutrition aiguë sévère et de béribéri dans 21 maisons d'arrêt et de correction ;
  • mis en place un système de surveillance nutritionnelle dans 32 maisons d’arrêt et de correction ;
  • distribué des articles d'hygiène et des produits d'entretien à 9 445 détenus ;
  • réalisé des campagnes de lutte anti-vectorielle dans 9 maisons d’arrêt et de correction ;
  • procédé à la remise en état partielle des cuisines et entrepôts et/ou des systèmes d’approvisionnement en eau et d'assainissement des trois maisons d’arrêt et de correction de Dimbokro, Boundiali et Grand-Bassam.

Rétablissement des liens familiaux

  • permis à 74 enfants non accompagnés ou jeunes gens vulnérables, réfugiés dans les pays voisins, de retrouver leurs parents.

Assistance à la population rurale dans l'ouest du pays

  • distribué 90 tonnes de semences et du matériel agricole à plus de 18 000 personnes de retour dans leurs villages des environs de Taï ;
  • distribué des vivres à 606 personnes et des articles ménagers à 1 806 personnes ;
  • fourni des bâches et chloré les puits des communautés touchées par les violences intercommunautaires ;
  • fourni une aide à 111 femmes chefs de famille pour leur permettre d’entreprendre des activités génératrices de revenus ;
  • soutenu deux hôpitaux et 4 centres de santé desservant une population totale de presque 210 000 personnes pour leur permettre d’assurer près de 30 000 consultations curatives (dont plus de 12 000 consultations d'enfants de moins de 5 ans) ;
  • aidé des équipes de santé ayant vacciné 5 471 jeunes enfants et femmes enceintes ;
  • apporté un appui à 64 agents de santé communautaires pour mener 660 séances de sensibilisation communautaire à la santé mentale et 5 908 séances de sensibilisation individuelle dans 25 villages et 7 campements ;
  • apporté un appui au personnel médical de 6 structures de santé pour détecter et traiter 140 cas de souffrance psychologique ;
  • contribué à améliorer les pratiques d'hygiène de 8 880 personnes, qui ont aussi bénéficié d'une aide pour la construction de latrines et/ou l’amélioration de puits ;
  • remis en état ou remplacé des pompes manuelles desservant 55 405 habitants de 16 villages, ainsi que dispensé une formation aux comités de gestion de l’eau.

Au Burkina Faso (en collaboration avec la Croix-Rouge Burkinabè)

  • distribué des articles ménagers de première nécessité à 1 772 réfugiés maliens dans la province de l'Oudalan (nord du pays) ;
  • distribué 150 tonnes de mil, 30 tonnes de haricots, 15 000 litres d'huile et 3 tonnes de sel à 9 000 foyers vulnérables des communautés d'accueil des réfugiés maliens.