• Envoyer
  • Imprimer

Guineée : faits et chiffres 2011

20-06-2012 Faits et chiffres

Les activités du CICR en Guinée en 2011. Quelques faits et chiffres.

Personnes privées de liberté

Le CICR a :

  • effectué 290 visites dans une trentaine d'établissements pénitentiaires et lieux transitoires de détention sous l'autorité des Ministères de la Justice, de la Sécurité et de la Défense ;
  • apporté un soutien nutritionnel à 1 000 détenus ;
  • assisté 5 406 détenus à travers une campagne de lutte anti-vectorielle dans la plupart des établissements pénitentiaires du pays.

Assistance médicale

Le CICR a :

  • participé à l'élaboration des plans d'urgence hospitaliers de l'hôpital National Ignace Deen ainsi que de l'hôpital militaire du Camp Samory Touré ;
  • dispensé un enseignement universitaire de chirurgie des blessés de guerre à l'attention de 44 médecins en cours de spécialisation de chirurgie à la faculté de médecine de Conakry.

Eau et habitat

Le CICR a :

  • réalisé 40 forages dans 30 villages pour 38 000 personnes auparavant obligées de parcourir quotidiennement de longues distances pour s'approvisionner en eau ;
  • soutenu l'amélioration de la desserte en eau potable des populations urbaines à Dinguiraye, Pita et Siguiri pour un total de 31 000 personnes.
  • raccordé la Maison Centrale de Conakry aux systèmes d'évacuation des eaux usées pour empêcher que ces eaux se déversent dans le quartier environnant.

Promotion du droit international humanitaire et des principes humanitaires

Le CICR a :

  • en coopération avec les autorités guinéennes, organisé 24 séances de sensibilisation en DIH pour un total de plus de 1 600 militaires ;
  • en coopération avec les autorités guinéennes, organisé 12 séances de sensibilisation en droits de l’homme qui ont touchées plus de 730 agents des services de la police et de la gendarmerie ;
  • organisé 5 séances de diffusion du DIH dans les universités de Conakry ainsi qu'un concours de plaidoirie en DIH auquel ont participé huit universités ;
  • organisé une conférence sur l'islam et le DIH à l'École Internationale de Conakry à laquelle ont participé plus de 150 étudiants, des imams et plusieurs membres d'associations religieuses guinéennes.

Soutien à la Croix-Rouge Guinéenne (CRG)

Le CICR a :

  • appuyé la CRG dans des opérations sanitaires qui ont permis d'assister près de 350 personnes et d'évacuer près de 120 blessés ;
  • soutenu la CRG dans la construction de deux nouveaux sièges préfectoraux, à Lola et à Mandiana ;
  • soutenu la participation de 2 membres de la CRG à la 31e conférence internationale du Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.