• Envoyer
  • Imprimer

Israël et les territoires occupés : faits et chiffres, janvier - mai 2012

31-07-2012 Faits et chiffres

Entre le début janvier et la fin mai 2012, le CICR a :

  • évalué les conséquences humanitaires des pratiques et des politiques israéliennes pour la population civile vivant dans les territoires occupés, puis entrepris des démarches confidentielles auprès des autorités israéliennes ;

  • visité quelque 2 000 personnes détenues par les autorités palestiniennes en Cisjordanie et à Gaza, afin d'évaluer leurs conditions de détention et le traitement qui leur était réservé ;

  • suivi la situation de quelque 8 500 détenus palestiniens incarcérés dans des lieux de détention israéliens, en portant une attention toute particulière aux conditions de détention d’environ 2 500 d’entre eux et au traitement qui leur était réservé ;

  • accru considérablement les visites aux détenus palestiniens dans des prisons israéliennes et suivi de près la situation médicale d'environ 2 000 détenus pendant leur grève de la faim, qui a duré plus d'un mois ;

  • permis à 41 000 personnes vivant en Cisjordanie, à Jérusalem-Est et dans le plateau du Golan de rendre visite à leurs proches détenus dans 4 000 lieux de détention israéliens ;

  • distribué, en collaboration avec les volontaires du Croissant-Rouge palestinien, des colis alimentaires à plus de 1 400 Bédouins démunis dans la vallée du Jourdain ;

  • facilité l'accès à la terre de 116 ménages dans les zones de Cisjordanie les plus touchées par les restrictions de mouvement ;

  • amélioré les conditions sanitaires de quelque 200 000 personnes à Beit Hanoun et Rafah à Gaza ;

  • aidé plus de 10 600 personnes démunies dans la bande de Gaza par des projets « argent contre travail », tels que l'emploi d’artistes pour créer des œuvres d'art véhiculant des messages d'ordre pédagogique, sanitaire et social, ou le recrutement de personnes chargées de remettre les routes en état afin de garantir un meilleur accès aux écoles et aux fermes quelle que soit la saison ;

  • livré des intrants agricoles et des plants à 124 ménages d’agriculteurs dans les zones frontalières de Gaza pour accroître la production alimentaire ;

  • porté assistance à plus de 160 personnes dont la maison avait été détruite en Cisjordanie ou à Gaza, en leur fournissant des articles ménagers de première nécessité ;

  • livré 230 tonnes de matériels médicaux et de médicaments et dix tonnes d'autres secours à huit principaux hôpitaux de Gaza ;

  • fourni des pièces de rechange pour les générateurs des hôpitaux et du matériel de blanchisserie à tous les hôpitaux relevant du ministère de la Santé, ainsi que du matériel de traitement de l'eau à l’hôpital Tal al-Sultan ;

  • livré des machines, des pièces de rechange et des produits médicaux jetables destinés à améliorer des services non médicaux essentiels, tels que les laveries, les salles de stérilisation dans huit hôpitaux de Gaza, d’une capacité totale de 1 500 lits ;

  • fourni 300 000 litres de carburant pour 13 hôpitaux relevant du ministère de la Santé à Gaza avec un total de 1 935 lits pour les aider à faire face aux coupures de courant quotidiennes qui peuvent durer jusqu’à 16 heures ;

  • achevé deux projets d'approvisionnement en eau et d'électricité dans l’hôpital européen de Gaza et l’hôpital Najar, d’une capacité totale de 260 lits ;

  • aidé le centre d'appareillage orthopédique et de prise en charge de la poliomyélite de Gaza à traiter plus de 1 200 patients, dont plus de 250 ont également reçu des séances de physiothérapie ;

  • soutenu les services médicaux d’urgence du Croissant-Rouge palestinien et du Magen David Adom d’Israël ;

  • assuré la diffusion du droit international humanitaire auprès des milieux universitaires, des groupes religieux et des journalistes ;

  • sensibilisé les forces de l’ordre palestiniennes aux normes du droit international des droits de l’homme ;

  • donné à l’armée et aux forces de sécurité israéliennes des informations sur le mandat du CICR et les principes fondamentaux du droit international humanitaire.