• Envoyer
  • Imprimer

Ossétie du Sud : Nadezhda sème les graines de son avenir

05-08-2011 Éclairage

La vie reste difficile dans les zones rurales, mais le CICR mène divers projets pour aider la population à gagner sa vie. Parmi ces projets, un programme d’assistance agricole pour les habitants de régions reculées et isolées d’Ossétie du Sud.

Le village de Nizhnyaya, dans la région d’Okona, se trouve à dix minutes à peine du centre administratif du district de Znaur/Znauri. La population y est majoritairement âgée et doit trouver de nouveaux moyens pour se procurer un revenu. Nous arrivons à un arrêt de bus délabré où nous attendent déjà les villageois. Aucun bus ne s’est arrêté là depuis des années, mais cela reste le point de rencontre du village.

Nadezhda, une arrière-grand-mère de 75 ans, est arrivée ici en 1952. Sa fille, ses petits-enfants et ses arrière-petits-enfants vivent à Tbilissi, la capitale géorgienne. Après le décès de son mari en 2010, Nadezhda n’a pas voulu partir vivre avec sa fille, ne pouvant se résoudre à abandonner sa grande maison et tout ce qu’elle possédait. Aujourd’hui, elle partage sa maison avec une parente de son mari qui n’a pas de famille à elle.

Les deux femmes sont reconnaissantes de l’aide agricole que leur apporte le CICR, car cultiver des fruits et des légumes est la seule source de revenus dont disposent les habitants. Comme les autres bénéficiaires du programme, Nadezhda a reçu sept types de semences de légumes et 50 kg de plants de pomme de terre – assez pour assurer une bonne récolte dans quelques mois.


Photos

Région d’Okona, Ossétie du Sud. Distribution de plants de pomme de terre. 

Région d’Okona, Ossétie du Sud. Distribution de plants de pomme de terre.
© ICRC / M. Tedeti