• Envoyer
  • Imprimer

Indonésie : traitement de masse contre la gale en faveur de 908 détenus

16-12-2011 Éclairage

Le CICR vient de terminer un programme de traitement de masse contre la gale à la prison Labuhan Deli à Medan, nord de Sumatra, en collaboration avec la Direction générale de l'administration pénitentiaire. Au total, 908 détenus qui avaient la gale depuis des années ont bénéficié de cette campagne.

« La gale est une maladie de la peau qui est contagieuse ; elle est due à des mites minuscules, invisibles à l'œil nu », explique Wibisono Ilham, qui a participé à la campagne en tant que responsable à la Direction générale de l'administration pénitentiaire. « Les symptômes sont notamment de fortes démangeaisons, des boutons rouges et, dans les cas graves, des plaies ou des croûtes. La maladie est habituellement transmise par contact direct, de peau à peau, ou par des objets tels que la literie, les vêtements ou les serviettes. Ce qui signifie que les prisons surpeuplées sont un environnement idéal pour la transmission de la gale. »

Le programme de traitement de la gale mis en œuvre à la prison Labuhan Deli visait non seulement les détenus mais aussi le personnel. La première mesure a consisté à passer à la vapeur tous les vêtements et effets personnels des détenus durant 15 minutes. Pendant ce temps, les détenus ont nettoyé et désinfecté leur cellule. Puis ils ont pris un bain, avant d'appliquer une crème contre la gale. Chaque détenu a reçu une nouvelle serviette et de nouveaux vêtements, et plus de 110 détenus présentant des symptômes plus graves ont reçu un traitement supplémentaire ainsi que des médicaments.

Esterina Krispurwati, médecin au CICR, indique que ce programme a été mené à la suite de discussions entre le CICR et la Direction générale de l'administration pénitentiaire sur le renforcement des capacités dans le domaine de la santé générale et environnementale. « Après avoir évalué la situation dans les prisons et les centres de détention de toute l'Indonésie, une équipe conjointe CICR et Direction générale de l'administration pénitentiaire s'est rendu compte que la gale constituait depuis un certain temps un grave problème, auquel nous devions nous attaquer sur le champ. Nous avons également constaté que la situation à la prison Labuhan Deli était particulièrement critique », ajoute E. Krispurwati.

Edi Suranta, médecin à la prison Labuhan Deli, reconnaît que la situation est grave. « La gale figure en haut de la liste des problèmes de santé dont les gens se plaignent à la prison. Ce genre d'action facilitera sans aucun doute notre travail », dit-il. Il espère également que le programme pourra réduire de manière significative les cas de gale à la prison, et peut-être même éradiquer la maladie.

« Les visites du CICR dans les prisons sont suspendues depuis 2009, dans l'attente de la signature d'un nouvel accord avec le gouvernement indonésien », note Vincent Nicod, chef de la délégation du CICR à Jakarta. « Malgré tout, le CICR a maintenu un dialogue constructif avec la Direction générale de l'administration pénitentiaire sur une série de besoins et de problèmes, en particulier dans le domaine de l'hygiène et de la santé en prison. » Ce n'est pas la première fois que le CICR traite la gale dans une prison indonésienne ; en effet, l'institution avait déjà réalisé un tel programme en 2008, à la prison de Pondok Bambu.


Photos

Prison Labuhan Deli à Medan, nord de Sumatra, Indonésie. P. Saragih, chef de la sécurité à la prison, et un spécialiste du CICR dans le domaine de l'eau et de l'assainissement informent les membres du personnel pénitentiaire du programme de traitement de la gale. 

Prison Labuhan Deli à Medan, nord de Sumatra, Indonésie. P. Saragih, chef de la sécurité à la prison, et un spécialiste du CICR dans le domaine de l'eau et de l'assainissement informent les membres du personnel pénitentiaire du programme de traitement de la gale.
© CICR / G. Blomen Nomer

Prison Labuhan Deli à Medan, nord de Sumatra, Indonésie. P. Saragih, chef de la sécurité à la prison, et un spécialiste du CICR dans le domaine de l'eau et de l'assainissement informent les membres du personnel pénitentiaire du programme de traitement de la gale. 

Prison Labuhan Deli à Medan, nord de Sumatra, Indonésie. P. Saragih, chef de la sécurité à la prison, et un spécialiste du CICR dans le domaine de l'eau et de l'assainissement informent les membres du personnel pénitentiaire du programme de traitement de la gale.
© CICR / G. Blomen Nomer

Prison Labuhan Deli à Medan, nord de Sumatra, Indonésie. Les effets personnels des détenus sont passés à la vapeur dans des barils à pétrole ; ce processus permet d'éliminer les mites. 

Prison Labuhan Deli à Medan, nord de Sumatra, Indonésie. Les effets personnels des détenus sont passés à la vapeur dans des barils à pétrole ; ce processus permet d'éliminer les mites.
© CICR / G. Blomen Nomer

Prison Labuhan Deli à Medan, nord de Sumatra, Indonésie. Les détenus responsables d'une cellule reçoivent des instructions sur le programme de traitement de la gale. 

Prison Labuhan Deli à Medan, nord de Sumatra, Indonésie. Les détenus responsables d'une cellule reçoivent des instructions sur le programme de traitement de la gale.
© CICR / G. Blomen Nomer