• Envoyer
  • Imprimer

Kirghizistan : aider les personnes à affronter l’hiver

12-01-2011 Éclairage

Avant que la première neige de la saison ne tombe sur Och et les environs, le CICR a terminé partiellement la reconstruction de 363 maisons qui ont été brûlées ou endommagées lors des événements de juin 2010. Trois mille personnes ont maintenant un toit au-dessus de leurs têtes, et deux ou trois chambres, en fonction de la taille de la famille ; elles pourront passer la période la plus froide de l'année dans des conditions décentes.

     
©CICR 
   
Och, Kirghizistan. Début de construction avec la participation de la population locale      
               
©CICR 
   
Och, Kirghizistan. Construction achevée d’une maison      
           

Les travaux de construction n’ayant pas commencé avant septembre, il était très difficile de les terminer avant le début de l'hiver. « Au début, les gens ne croyaient pas que leurs maisons pouvaient être reconstruites en si peu de temps », a déclaré Francesca Coloni, ingénieur civil du CICR basée à Och. « Mais dès que la construction a commencé pour de bon, tous - jeunes et vieux, hommes et femmes – ont mis la main à la pâte. C'était très impressionnant. »

Quelque 2 000 ouvriers journaliers, dont la plupart venaient des zones touchées, ont participé à cet effort. Le salaire qu'ils ont touché a contribué à couvrir leurs besoins de base et ceux de leurs familles.

Le CICR a fait don de grandes quantités de matériaux de construction nécessaires à la reconstruction partielle de 363 maisons à Furkat et Cheremushki, dans la région d’Och. Il a également fait don de kits pour la construction de toits pour 130 maisons à Pamirskaya et Tashlak, et pour 250 maisons à Bazar Korgon, dans la province de Jalalabad. De plus, par le biais du programme du CICR « argent contre travail », les gravats, les cendres et les débris provenant des maisons détruites et brûlées ont été nettoyés dans les districts touchés par les événements de juin.

Ce projet de construction d’abris a été exécuté en pleine coordination avec la Direction nationale pour la reconstruction et le développement, les autorités de la ville et de la province d'Och ainsi que d'autres organisations humanitaires. Il a été mené en parallèle avec un programme de reconstruction du HCR.

Le CICR a également distribué divers secours, notamment des couvertures, des articles d’h ygiène, des trousses pour bébés et des matelas ainsi que de l’argent liquide pour acheter des chaussures aux personnes démunies.