• Envoyer
  • Imprimer

TeDxRC2: huit personnalités pour multiplier le pouvoir de l'humanité

28-11-2011 Éclairage

Plus de 550 personnes ont assisté dimanche 27 novembre à Genève au premier événement TEDx organisé par le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Neuf orateurs ont insisté sur l'importance de l'engagement personnel dans l'action humanitaire et sur les opportunités des nouvelles technologies de l'information dans les crises.

"Soyez seulement conscients que des caméras vont peut-être vous filmer. Restez tout de même détendus. Il n'y a pas de pression!", prévient d'entrée Bruno Giussani, le directeur européen de TED. Dans le Bâtiment des forces motrices à Genève, décoré pour l'occasion aux couleurs de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, plus de 550 personnes attendent le premier orateur.

TED est une organisation a but non lucratif qui organise des événements retransmis sur le web afin de répandre des idées qui peuvent pacifiquement changer le monde. A côté des deux grands rassemblements chaque année, à Long Beach en Californie et à Edimbourg en Ecosse, des centaines d'événements portant l'appellation TEDx sont mis sur pied dans le monde. Le Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, à la veille de la XXXIe Conférence internationale, a opté pour la première fois pour ce mode de communication afin de réfléchir à l'avenir de l'action humanitaire.

La première oratrice s'avance. Edna Adan Ismail, une courageuse infirmière et sage-femme somalienne, commence son histoire. Cette ancienne fonctionnaire de l'Organisation Mondiale de la Santé détaille son projet de maternité, les 12000 enfants qui y sont nés et la formation de centaines d'infirmières et de sages-femmes en Somalie: "Si j'ai pu à l'âge de soixante ans me lancer dans ce projet, c'est que tout le monde peut le faire!".

L'importance de l'engagement personnel

Le ton est lancé. Ce TED est placé sous le signe de l'engagement personnel de personnalités exceptionnelles qui, chacune à leur façon, essaient de rendre les crises humanitaires moins pénibles.  Paul Conneally, responsable de la communication et des partenariats auprès de l'Union internationale des télécommunications, présente par exemple l'évolution des médias sociaux. Les nouvelles technologies ont, selon lui, depuis le tremblement de terre en Haïti en 2010, révolutionné l'action humanitaire. Un avis partagé par Heather Blanchard, entrepreneuse sociale et créatrice de Crisis Commons, qui explique comment des centaines de volontaires ont apporté de l'aide après la catastrophe en Haïti en dessinant des cartes sur le web.

Sur scène, des cartons arborant la Croix-Rouge et des palettes en bois symbolisent l'action du Mouvement. Dans ce décor qui rappelle la précarité des crises humanitaires, le dessinateur de presse Patrick Chappatte, souligne combien d'autres manières de communiquer, comme par exemple le dessin de presse, peuvent sensibiliser les gens aux thématiques humanitaires. "Nous avons parfois de la peine à trouver du sens dans la profusion d'images. Les caricatures de presse peuvent nous aider", estime-t-il. Chapatte a réalisé vingt reportages imagés de la bande de Gaza aux bidonvilles de Nairobi et réalisé un film d'animation avec le CICR au Sud du Liban sur la thématique des armes à sous-munition.

L'importance du principe de neutralité pour mener une action humanitaire sur le long terme, est souligné par Fiona Terry, auteur et travailleuse humanitaire de longue date. Un avis partagé par le Ministre des Affaires étrangères norwégien Jonas Gahr Støre qui explique l'engagement de la Norvège en faveur du dialogue et de la résolution des conflits.

Dans la salle se dégage de l'admiration pour ces témoignages. La musique du musicien sénégalais Seckou Keita et de sa soeur Binta Suso ajoute une touche méditative avant le témoignage final d'Alberto Cairo, le responsable des programmes orthopédiques du CICR en Afghanistan. L'Italien a mis sur pied tout un système de réintégration sociale pour les personnes handicapées à la suite du conflit armé ou d'accidents de la route, des victimes de la polio ou de difformités congénitales.

"Ce TED est d'une excellente qualité au vu de l'engagement de tous les participants et de leur préparation", analyse Bruno Giussani, qui est aussi le curateur de TEDGlobal et qui a assisté à une cinquantaine d'événements de ce type. Ces exposés montrent que, malgré le dilemme dans lequel les humanitaires sont souvent plongés, la force de l'engagement personnel et l'originalité des idées peuvent apporter un peu de lumière dans les périodes de crises.


Photos

 

L'ancienne fonctionnaire de l'OMS Edna Adan Ismail a construit une maternité dans le Somaliland.
© CICR / M. Kokic

 

Le dessinateur Patrick Chappatte évoque les ravages de la guerre.
© CICR / T. Gassmann

 

La chanteuse gambienne Binta Suso accompagne son frère Seckou Keita au son de la kora, un instrument de musique d'Afrique de l'Ouest.
© CICR / M. Kokic

 

Le responsable des programmes orthopédiques du CICR en Afghanistan Alberto Cairo se souvient de son arrivée à Kaboul au début des années 1990.
© CICR / T. Gassmann

Rubriques associées