• Envoyer
  • Imprimer

Colombie : dans le département de Guaviare, une communauté produit du riz de qualité

16-10-2012

Avec l’appui du CICR, la communauté de Puerto Nuevo cultive du riz sur cinq hectares. Ce riz améliore le régime alimentaire des habitants, mais il leur apporte également un revenu supplémentaire. Le CICR leur a fourni des semences, des intrants et une assistance technique, tout en installant un moulin et en construisant l’infrastructure nécessaire.

Puerto Nuevo se trouve sur les rives du fleuve Guayabero, à deux heures et demie en bateau rapide de San José del Guaviare, le chef-lieu du département. Le riz est la principale culture de cette région fertile.

« Le riz constitue la base de l’alimentation de cette communauté, explique Édgar Arias, président du Conseil d’action communale du village. Mais il faut le broyer pour en ôter l’enveloppe et le son avant de le manger. Avant, nous devions aller faire broyer notre riz ailleurs, mais maintenant nous pouvons le broyer sur place. C’est plus pratique et moins cher. À présent, les gens sont contents de semer du riz et sont motivés à en semer davantage, ce qui garantit un approvisionnement alimentaire pour tous dans la région. »

Grâce à la formation dispensée par le CICR, les habitants ont appris à gérer les cultures de riz de manière efficace. Ils ont également appris à installer et à faire fonctionner le moulin, qui est utilisé par 350 personnes.

« Le riz que nous broyons est de bonne qualité, déclare Édinson Moreno, coordonnateur de l’Association du riz de Puerto Nuevo. Nous mangeons une partie de la récolte nous-mêmes et nous vendons le reste aux villages voisins. Et nous broyons du riz pour tous ceux qui en ont besoin. »


Photos

Ce riz améliore le régime alimentaire des habitants, mais il leur apporte également un revenu supplémentaire. 

Ce riz améliore le régime alimentaire des habitants, mais il leur apporte également un revenu supplémentaire.
© CICR / Y. Castiblanco