• Envoyer
  • Imprimer

Guatemala : Juana retrouve sa famille après 25 ans de séparation

22-02-2012 Éclairage

Après avoir vécu séparée de ses parents et de ses frères pendant 25 ans à cause du conflit armé, Juana Morales a retrouvé ses proches dans la ville de Guatemala.

En 1987, Juana, alors âgée d’à peine huit mois, se trouvait chez ses grands-parents lorsqu’une incursion armée a forcé son père, Antonio Morales, sa mère et ses deux frères à fuir sans elle.
Ces derniers ont quitté leur communauté d’Ixtahuacan, dans le Huehuetenango, pour se réfugier dans l’État du Chiapas, au Mexique, laissant la petite fille derrière eux. Pendant toutes ces années, Juana est restée chez ses grands-parents, sans savoir ce qu’il était advenu de ses parents et de ses frères.

C’est Juana elle-même qui a entrepris de rechercher ses proches lorsqu’elle a appris que le Groupe de soutien mutuel (Grupo de Apoyo Mutuo – GAM) pouvait l’aider. Depuis plus de 20 ans, le GAM s’emploie à retrouver la trace des membres des familles dispersées par le conflit armé, parvenant à en réunir une quinzaine chaque année. Le CICR apporte un soutien au GAM depuis 2004 et collabore de manière similaire avec trois autres organisations. En 2011, l’institution a soutenu 51 réunifications familiales de ce type au Guatemala.

La recherche de la famille de Juana a duré huit mois, avec, par chance, une fin heureuse. « Les recherches se sont prolongées du fait du peu d’informations disponibles, mais elles ont abouti », explique Enrique Barrera, un investigateur du GAM.

Au moment des retrouvailles, Antonio est resté sans voix en découvrant sa petite, aujourd’hui âgée de 25 ans. L’émotion était palpable.

« Grâce à Dieu, ils sont venus me chercher » ont été les premières paroles, teintées de sérénité, d’Antonio. Arborant un grand sourire, Juana a quant à elle simplement exprimé l’immense joie qu’elle ressentait.

« Je n’ai jamais perdu l’espoir de retrouver mes parents », a confié la jeune femme, submergée par l’émotion.


Photos

Juana et son père, Antonio, réunis après 25 ans de séparation. 

Juana et son père, Antonio, réunis après 25 ans de séparation.
© CICR

Juana et ses grands-parents. Ces derniers l’ont élevée après la fuite forcée de ses parents et de ses frères.  

Juana et ses grands-parents. Ces derniers l’ont élevée après la fuite forcée de ses parents et de ses frères.
© CICR

Submergée par l’émotion, Juana étreint ses parents qu’elle retrouve après 25 ans de séparation.  

Juana, overwhelmed by emotion, embraces her parents for the first time in 25 years.
© CICR