• Envoyer
  • Imprimer

Irak : le village d'Al-Jazira reverdit

19-06-2012 Éclairage

Dans un village du gouvernorat de Babel, au centre de l'Irak, les champs dévastés par la sécheresse reverdissent grâce au CICR. Les habitants d'Al-Jazira sont agriculteurs depuis toujours et leurs récoltes dépendent de l'eau des rivières voisines, dans cette région qui est le grenier à blé de l'Irak. Mais les violences de ces dix dernières années ont rendu l'irrigation difficile.

Et aujourd'hui, les malheurs des paysans sont accrus par la faiblesse des précipitations ; leurs terres autrefois verdoyantes sont maintenant recouvertes d'une poussière brunâtre.

Des agronomes du CICR se sont rendus à Al-Jazira pour discuter de la mise en place d'un système d'irrigation goutte à goutte économe en eau. Le chef du village, Cheikh Omar Al Janabi, qui a déjà utilisé l'irrigation goutte à goutte, a aidé à établir une liste de candidats susceptibles de recevoir une aide du CICR. L'un des principaux critères de sélection a été l'impact des violences de ces dernières années sur les candidats à l'aide.

Une fois la liste définitive arrêtée, chaque bénéficiaire a reçu la visite d'ingénieurs du CICR qui lui ont expliqué comment faire le meilleur usage possible du système. Les champs d'Al-Jazira retrouvent progressivement leur teinte émeraude.

 

Depuis septembre 2011, le CICR vient en aide à des agriculteurs démunis autour de Bagdad et dans les gouvernorats de Diyala, Wassit, Babel et Anbar en leur fournissant des systèmes d'irrigation goutte à goutte. À ce jour, plus de 6 300 cultivateurs ont reçu cet équipement qui les aidera à augmenter leur production agricole et à améliorer leurs conditions de vie.

L'institution prévoit de mener des initiatives similaires en faveur des agriculteurs touchés par la violence dans les gouvernorats de Ninive et de Kirkouk, entre autres. L'aide fournie comprend une formation à la mise en place et à l'utilisation de l'irrigation goutte à goutte.

En outre, le CICR distribue à ces personnes des engrais, des semences et des tuyaux en plastique, et poursuit un programme « argent contre travail » qui consiste à aménager plus de terres cultivables et à creuser des fossés d'irrigation. Il subventionne aussi l'achat et la vaccination de bétail.


Photos

Village d'Al-Jazira, Iskandariya, gouvernorat de Babil. Un délégué du CICR avec des agriculteurs qui utilisent le système d'irrigation goutte à goutte. 

Village d'Al-Jazira, Iskandariya, gouvernorat de Babil. Un délégué du CICR avec des agriculteurs qui utilisent le système d'irrigation goutte à goutte.
© ICRC / B. Maver

Village d'Al-Jazira, Iskandariya, gouvernorat de Babil. Des agriculteurs s'entretiennent avec un délégué du CICR. 

Village d'Al-Jazira, Iskandariya, gouvernorat de Babil. Des agriculteurs s'entretiennent avec un délégué du CICR.
© ICRC / B.M aver