• Envoyer
  • Imprimer

Afghanistan: ils peuvent remarcher grâce au travail du centre de réadaptation physique de Kaboul

15-04-2013 Éclairage

Des milliers d’Afghans ont perdu un membre à cause d’un obus, d’une mine ou d’autres engins explosifs. Beaucoup d’autres sont handicapés en raison de traumatismes ou de maladies. Les centres de réadaptation physique du CICR aident les personnes souffrant d’un handicap à remarcher en les équipant de membres artificiels et en leur donnant la possibilité de suivre une formation professionnelle. C’est ainsi qu’elles peuvent se réinsérer dans la vie active et retrouver leur indépendance économique et leur dignité. Quant aux employés de ces centres, ce sont souvent d’anciens patients ; chacun d’eux a une histoire passionnante.

 

 

Voir les vidéos de la série :

-