• Envoyer
  • Imprimer

Myanmar: donner une réponse impartiale à la violence

03-06-2013 Éclairage

Le CICR a renforcé ses activités au Myanmar à la suite de la flambée de violence intercommunautaire qui a frappé le pays. Assurer à des milliers de personnes déplacées par la violence l’accès en toute sécurité à des soins médicaux est d'une importance vitale, comme nous l’explique Alain Aeschlimann, chef des opérations du CICR pour l'Asie.

Il constate la persistance des tensions et la peur entre les communautés et souligne à quel point il est important que l’assistance soit distribuée uniquement selon les besoins, en ne favorisant aucun groupe en particulier. En plus des violences intercommunautaires, d’autres conflits restent en suspens, en particulier dans le nord-est de l'État de Kachin où une reprise des combats a contraint des milliers de personnes à fuir leurs foyers.