• Envoyer
  • Imprimer

Débat "5 à 7 du CICR" - Principes humanitaires : quelle réalité opérationnelle ?

10-06-2013 Éclairage

Dans le cadre de la commémoration des 150 ans d’action humanitaire du CICR, Françoise Bouchet-Saulnier, Directrice juridique, MSF France et membre du comité éditorial de la Revue internationale de la Croix-Rouge, Pascal Daudin, Chef de l’unité politique humanitaire du CICR et Daniel Vosgien, sous-directeur des Droits de l’Homme et des Affaires humanitaires du Ministère des affaires étrangères ont échangé sur la question : "Principes humanitaires, quelle réalité opérationnelle ?" le 4 avril 2013 à Paris lors d’un débat organisé par la Délégation du CICR en France.

À vocation exclusivement humanitaire, le CICR fonde son action sur les 7 principes fondamentaux du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, tels qu’ils ont été proclamés en 1965 lors de la XXe Conférence internationale (Vienne) et, en particulier sur les principes d’humanité, d’impartialité, d’indépendance et de neutralité.

Le CICR ne détient pas le monopole de ces principes d’action. Garants d’une action crédible et d’une éthique de travail censées garantir l’accès aux populations victimes et la sécurité des personnes œuvrant sur le terrain, ces principes caractérisent l’action humanitaire et la distinguent d’autres objectifs.

Depuis une vingtaine d’années, nombreux sont les acteurs humanitaires, qu’ils soient non gouvernementaux ou institutionnels (multilatéraux, internationaux, régionaux, étatiques), qui s’en réclament et qui se sont engagés à les respecter. Mais en ont-ils une interprétation commune ?

De plus, aujourd’hui, la complexité de certaines situations, la résurgence de la théorie de la « cause juste », l’opérationnalisation de la « responsabilité de protéger » (R2P), et bien d’autres facteurs encore, brouillent la compréhension, l’acceptation et le respect de ces principes. Dès lors, comment y rester fidèle, les mettre en œuvre et les concilier avec d’autres impératifs ? Tels sont les questions auxquelles les panelistes ont tenté de répondre.