• Envoyer
  • Imprimer

Peintures murales et autres projets argent contre travail à Gaza

27-01-2012 Bulletin du terrain

Bulletin électronique de la délégation du CICR en Israël et dans les territoires occupés, janvier 2012.

Contenu

  • Peintures murales et autres projets « argent contre travail » à Gaza

Si le chômage a diminué ces derniers mois dans la bande de Gaza, il affiche encore un taux inquiétant de 28 %. De nombreuses personnes dépendent de stratégies de survie pour protéger et maintenir leurs moyens de subsistance. Les restrictions à l’exportation et à l’importation imposées par Israël continuent de faire obstacle au développement de l’économie, même si la situation s'est améliorée ces 18 derniers mois. Certains secteurs ont littéralement disparu ces dernières années, notamment l’industrie textile.  

En vue d’aider les habitants à satisfaire leurs besoins essentiels et d’apporter d’autres améliorations durables à la communauté, le CICR a mis en place des projets « argent contre travail ». L’un d’eux a consisté à créer et à installer des fresques. La peinture murale à l’argile est une forme d’art utilisée à Gaza pour transmettre en images les messages destinés à la communauté.

En 2011, grâce à ces projets, le CICR est venu en aide à plus de 12 000 personnes démunies de la bande de Gaza. Il a aussi aidé 85 familles (soit 680 personnes) en leur distribuant des articles ménagers essentiels.

 

  • Cisjordanie : modernisation d’une école bédouine dans la vallée du Jourdain.

En décembre dernier, des collaborateurs du CICR et des cadres et volontaires de la Société du Croissant-Rouge palestinien ont travaillé ensemble à rénover les installations d’une école bédouine dans la vallée du Jourdain. Outre des travaux de nettoyage et de peinture, l’initiative a englobé la fourniture de matériel et d’équipements sportifs pour la cour de récréation, ainsi que la plantation d’arbres fournis par le ministère palestinien de l’Agriculture. Cette école avait été créée pour la tribu arabe des Kaabneh, une tribu bédouine vivant dans la région de Mouarajat, à l’ouest de Jéricho, dans la vallée du Jourdain.

Les Bédouins palestiniens sont très nombreux dans la vallée du Jourdain depuis le siècle dernier. Ils forment une communauté agricole traditionnelle, qui vit principalement de l’élevage du bétail et de travaux agricoles saisonniers. Ils souffrent des restrictions de mouvement et de construction qui leur sont imposées, ainsi que d'un accès très restreint à l’eau.

Bulletin électronique, janvier 2012 (en anglais)


Photos

 

© ICRC