• Envoyer
  • Imprimer

Le Mag humanitaire – Bulletin de notre délégation régionale à Dakar

31-01-2013 Bulletin du terrain N° 5

Au Mali, en Libye, en République Démocratique du Congo, en Somalie, en Côte d’Ivoire, en Ouganda ou encore au Sénégal, des communautés entières ont été déplacées, parfois depuis plusieurs années. Au travers de récits poignants, le MAG 5 met en exergue l’immense courage de ces populations, et leur lutte quotidienne pour préserver leur dignité et leur intégrité.

Le déplacement est une conséquence récurrente des conflits armés et de la violence. Les populations sont obligées de fuir lorsqu’elles sont directement affectées par les hostilités, que ce soit lors d’attaques ou à cause de menaces. La fuite représente également la seule alternative lorsque l’accès aux ressources et aux services n’est plus garanti.

Les gens doivent alors se déplacer dans l’urgence et le chaos, en abandonnant tout sur place : leur maison, leur lopin de terre ou leur troupeau.

Au-delà des pertes matérielles, les familles sont parfois séparées, ce qui génère un isolement et des risques accrus d’exploitation et de vulnérabilité, notamment pour les femmes et les enfants.

En collaboration avec les Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant- Rouge, le CICR a tenté, en 2011, de répondre aux besoins humanitaires de près de 5 millions de déplacés à travers le monde. Il cherche à préserver leur dignité et à les protéger, en facilitant leur intégration dans leur nouvel environnement.

Lors de cette phase d’urgence, il propose des soins médicaux et des distributions d’eau potable, de nourriture ou d’autres biens de première nécessité. Le CICR tente également de localiser et de réunir des familles dont les membres ont été séparés.

L’aide fournie par les organisations humanitaires reste toutefois insuffisante, au regard des besoins immenses de ces communautés. Mais grâce à l’accompagnement et au soutien de ces organisations, les populations vont développer, jour après jour, leur capacité de résilience qui leur permettra de faire face à l’adversité.

Au travers du MAG 5, le CICR lance un appel à la communauté internationale, et l’encourage à ne pas relâcher son attention de cette problématique qui s’inscrit dans la durée.
Les besoins des déplacées croissent avec le temps qui passe, et ils doivent rester au coeur des préoccupations des gouvernements et des agences humanitaires.

MAG 5 – Déplacement forcé en Afrique

  • Déplacés internes : la Convention de Kampala entre enfin en vigueur
  • Mali – déplacés internes du site de Bandiagara : à quand le retour?
  • Sévaré : le quotidien des déplacés du site « Maison des chauffeurs »
  • Douentza : retrouvailles inespérées au centre du Mali
  • République démocratique du Congo : le défi du retour pour les déplacés à l’Est du Congo
  • Côte d’Ivoire : Jean Guy Marc, 13 ans et déjà ex-réfugié au Libéria
  • Sénégal – Casamance : Kouram, un village qui renaît des cendres
  • Interview – Mathijs Le Rutte, Représentant Régional Adjoint UNHCR, Dakar
  • Libye : les personnes déplacées de Bani Walid, l’histoire d’Um Muhammad
  • Somalie : un incendie tragique laisse sans abri des personnes déplacées
  • TABALA …échos d’ailleurs

Photos

Une famille de réfugiés libériens. 

Boubele à l’ouest de la Côte d’Ivoire.
Une famille de réfugiés libériens.
© UNHCR / H. Caux