• Envoyer
  • Imprimer

Profession : spécialiste en economie de la santé

14-11-2012 Offre d'emploi

Lieu: Terrain

Mission de 2 mois en Guinée Bissau

1. Historique du projet CICR

Fort de sa présence dans la région depuis plusieurs années au travers de sa sous-délégation de Ziguinchor (Sénégal) et des activités d'urgence déployées pour les réfugiés casamançais au nord de la Guinée-Bissau en 2006, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a envisagé la possibilité de mettre en œuvre un projet d'amélioration des conditions de santé des populations de la région de São Domingos frontalière avec le Sénégal. Après diverses évaluations, le projet a pris forme et il a débuté en 2011 avec la reconstruction de la structure de santé principale, le Centre de Santé de type A (CSA) et de la réhabilitation de ses annexes. Les travaux sont en cours, la première phase s'est terminée en août 2012 et la seconde phase qui comprend entre autre les aménagements extérieurs et la réfection du bâtiment administratif devrait se terminer en mars 2013. De plus, le CICR soutient deux centres de santé plus petits, de type C (CSC), qui dépendent du secteur de santé de São Domingos.

2. Objectif général de la mission

L'évaluation devra permettre:
- d'évaluer l'accessibilité financière aux soins des populations de l'aire de santé de São Domingos fréquentant le Centre de Santé type A (CSA) de São Domingos et les Centres (CSC) de Varela et Suzana;
- d'identifier des mécanismes financiers et administratifs permettant aux populations une meilleure accessibilité financière et plus particulièrement pour les plus démunis.

2.1 Accessibilité financière aux soins

Pour permettre de déterminer l'accessibilité financière aux soins, les éléments suivants devront être évalués :

  • Profil de la population couverte : taille de la population, sources de revenus par ménage, % mis à disposition de la santé, mécanismes de survie ("coping mechanisms") mis en place par la population pour avoir accès aux soins
  • Informations sur les différentes structures de santé comprenant : activités de la structure, utilisation de la structure (taux de fréquentation de la structure, ratio d'utilisation des différents services offerts), nombre du staff (sanitaire et administratif), coûts/ prix pour les différents actes
  • Présence et fréquentation de la médecine traditionnelle en place du système de santé publique
  • Politique nationale en terme d'indigence et possibilité d'accès à des soins gratuits
  • Accès financier de la population aux pharmacies publiques versus les pharmacies privées y compris une étude des prix de vente pour des groupes de médicaments "traceurs"
  • Programme mis en place par d'autres organisations internationales (tel que VIDA).

2.2 Évaluation de la gestion financière

Pour permettre l’évaluation de la gestion des finances, une analyse des éléments suivants sera effectuée :

  • Situation financière de la structure
  • Analyse des outils et documents relatifs à la gestion financière
  • Profils de poste et compétences des personnes en charge des finances
  • Étude comparative des coûts d'achat des médicaments et la répartition des recettes au niveau de la pharmacie centrale et prix de vente au niveau de l'Hôpital. Définir la marge de bénéfice pour les structures
  • Normes nationales en terme de gestion financière des différentes structures sanitaires
  • Analyse des modalités de paiement en place (actes forfaitaire, prix/ coût, etc.….)
  • Capacité et pertinence d'un fonds de solidarité comme décrit dans les normes nationales
  • Pertinence d'un comité de gestion selon les normes nationales
  • Projet de formation et de soutien au MINSA dans la gestion des finances par l'organisation EMI.

2.3 Analyse du système administratif

Pour permettre l'analyse du système administratif, les éléments suivants devront être évalués :

  • Livres, registres de compte et leur utilisation
  • Profil de poste et compétence de la personne en charge de l'administration
  • Circuit financier
  • Charges, coûts incompressibles (maintenance, salaires…)
  • Normes nationales sur le système administratif des structures de type CSA et CSC
  • Projet de formation envisagé par VIDA sur les centres de santé, ainsi que celui de EMI dans le cadre de mise en place d'une gestion financière.

3. Profil et conditions

  • Formation en économie de la santé ou en gestion/management des systèmes de santé. Une formation de santé publique serait un atout
  • Expérience pratique dans le domaine et particulièrement dans les pays en voie de développement est nécessaire
  • Mandat préalable de consultant serait un plus, avec références
  • Une parfaite maîtrise du français est primordiale
  • Bonne maîtrise de rédaction, références de rapports, publications à transmettre lors de l'application
  • Connaissance orale de l'espagnol ou du portugais serait un atout
  • Mission de 2  mois y compris la rédaction du rapport, en Guinée-Bissau, dans la région de São Domingos
  • Rapport final en français incluant un résumé et des recommandations préalablement discutées avec la coordinatrice médicale
  • Trame de rapport à présenter à mi mission avec les têtes de chapitres
  • Le rapport final reste la propriété du CICR et ne peut être publié par l'auteur;

Durée de la mission: 2 mois

Début de la mission:   Préférablement début moitié avril

Application deadline: 15.12.2012

Candidature complète, avec publications, à adresser directement à Mme Susanna Cristofani, scristofani@icrc.org