• Envoyer
  • Imprimer

Les victimes d’armes à dispersion

29-02-2008

Que savons-nous, et que devrions-nous faire ? Quelles sont, pour les victimes, les conséquences des incidents dus aux armes à dispersion ? Qui sont les victimes des armes à dispersion ? De quelle aide les victimes d’armes à dispersion ont-elles besoin ?

     

©AP / M. Zaatari      
   
     
        Des victimes d’armes à dispersion vivent aujourd’hui dans au moins 21 pays et quatre régions d’Afrique, du Moyen-Orient, d’Asie et d’Europe. Une étude publiée par Handicap International en 2007 a confirmé que les armes à dispersion avaient blessé ou tué 13 306 personnes. Les hommes constituent les victimes les plus fréquentes. Souvent attirés par la forme, la taille et la couleur des armes à dispersion, les enfants représentent la seconde catégorie de victi mes ; les jeunes garçons sont particulièrement exposés à ce danger en raison des activités qui leur sont souvent confiées dans les communautés rurales (travaux des champs et surveillance du bétail, par exemple). Dans la plupart des zones contaminées, les femmes représentent un pourcentage plus faible des victimes d’armes à dispersion. Les survivants des incidents dus aux armes à dispersion souffrent souvent de graves blessures par effet de souffle ou projection d’éclats. Beaucoup d’entre eux ont besoin d’une assistance à long terme, incluant des soins médicaux et des services de rééducation physique, un soutien psychosocial et une aide en vue de leur réinsertion socio-économique.
  •   Quelles sont, pour les victimes, les conséquences des incidents dus aux armes à dispersion ?  

  •   Qui sont les victimes des armes à dispersion ?  

  •   De quelle aide les victimes d’armes à dispersion ont-elles besoin ?  

     
        pdf     Victimes des armes à dispersion      (454 Ko)    
   Aide PDF