• Envoyer
  • Imprimer

Partenariat avec le Rotary International

11-06-2014

Les Rotary Club Suisse et du Liechtenstein se sont engagés dans un partenariat avec le CICR depuis 1996. L'objectif de la fondation Rotary's Mine-Ex est de récolter des fonds pour les centres orthopédiques CICR au Cambodge d'abord, puis plus tard au Myanmar, en Ethipie, et dans le sud-ouest de l'ALgérie, lesquels permettent aux victimes de mines antipersonnel de bénéficier de prothèses et d'une bonne rééducation. Depuis 2009, la fondation Mine-Ex soutient également les victimes de mines en Afghanistan.

 Feu docteur Hans Stirnemann, un Rotarien, a travaillé comme chirurgien dans des hôpitaux du CICR au Pakistan, au Cambodge et au Soudan entre 1992 et 1994. La multitude de tragédies humaines causées par les mines terrestres antipersonnel l’a tellement ému qu’il a décidé en 1995 de s’impliquer personnellement dans la campagne visant à mettre un terme à ce fléau mondial.

Docteur Stirnemann a parlé de ses expériences avec les membres du Club. Sa conviction profonde et la manière simple et touchante avec laquelle il relatait ses expériences lui ont rapidement valu un grand nombre de partisans. Afin d’apporter une contribution concrète au soulagement des souffrances des victimes des mines, lui et son ami Walter Limacher ont pris contact avec le CICR et proposé la conclusion d’un partenariat avec le Rotary Club en vue de collecter des fonds pour les victimes de mines au Cambodge pour soutenir la production de composants orthopédiques, la rééducation physique et la formation de spécialistes orthoprothésistes dans la région. Tout cela a abouti à « Mine-Ex ».

Depuis 1997, le projet Mine-Ex a rassemblé plus de 8,7 millions de francs et ce chiffre ne cesse d'augmenter. Nous tenons à remercier le Rotary Club suisse et en particulier le docteur Stirnemann et M. Limacher, qui ont été les fers de lance de ce projet.

Inspirées par le projet Mine-Ex, des sections du Rotary International en Allemagne ont elles aussi commencé à recueillir des fonds pour les victimes de mines antipersonnel, d'Afghanistan et de Géorgie plus particulièrement. En 2010, les dons s'élevaient, en chiffres cumulés, à 500 000 francs.

En 1999, la Fondation Rotary a lancé un appel au monde entier pour fournir une assistance aux victimes de la crise au Kosovo. Cette initiative a remporté un franc succès, puisque 4,84 millions de francs suisses ont été récoltés pour soutenir l'action humanitaire du CICR..