• Envoyer
  • Imprimer

La guerre austro-prussienne de 1866

06-04-1998

La lutte pour la suprématie en Allemagne ; problèmes liés à la non-adhésion à la Convention de Genève ; le CICR facilite l’échange d’informations entre les Sociétés nationales.

En 1866, la rivalité entre la Prusse et l'Autriche qui se disputent la suprématie au sein de la confédération germanique est à son comble. L'Italie, qui veut reprendre la Vénétie à l'Autriche, conclut une alliance militaire avec la Prusse, alors que l'Autriche noue des alliances avec les Etats d'Allemagne du Sud qui redoutent la suprématie de la Prusse.

La guerre éclate en juin 1866. La Prusse et l'Italie ont ratifié la Convention de Genève, mais l'Autriche et plusieurs de ses alliés n'y ont pas adhéré. Le Comité international tente de remédier à cette situation ; il intervient à cet effet auprès de l'Autriche et de ses alliés ; la plupart acceptent d'être liés, mais l'Autriche refuse. Le Comité intervient également avec un certain succès auprès de la Prusse et de l'Italie pour qu'elles appliquent unilatéralement la Convention de Genève. Enfin, le Comité facilite l'échange de communication des Comités des Sociétés de secours des pays belligérants entre eux et avec ceux des pays neutres. En revanche, contrairement à ce qu'il a fait dans la guerre des duchés, le Comité international n'intervient pas directement en faveur des victimes du conflit.

La guerre s'achève par la victoire de la Prusse à Sadowa. L'Autriche adhère à la Convention de Genève trois semaines plus tard, le 21 juillet 1866.

 


Photos

Guerre austro-prusso-italienne, 1866.Un lazaret dans une ferme. Gravure tirée de  

Guerre austro-prusso-italienne, 1866.Un lazaret dans une ferme. Gravure tirée de "Der deutsche Krieg von 1866".
© CICR / hist-00158