• Envoyer
  • Imprimer

Renforcer la capacité à assister et à protéger les plus vulnérables - 1. Introduction

15-09-1995 Rapport

Extrait de « Renforcer la capacité à assister et à protéger les plus vulnérables; XXVIe Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge »

Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (le Mouvement) se trouve à une étape cruciale de son évolution. Dans un monde en rapide mutation, il est confronté à des défis qui réclament de sa part des efforts croissants pour améliorer la condition des populations vulnérables aux échelons local, national et international. La perception de la nature et du rôle du Mouvement a elle aussi évolué. Au cours des ans, ses activités se sont considérablement diversifiées, ses capacités se sont développées à la mesure des besoins, cependant que de nouveaux acteurs apparaissaient sur la scène humanitaire.

Les trois composantes du Mouvement -- les 163 Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge reconnues, la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et le Comité international de la Croix-Rouge --, s'efforcent de répondre par différents moyens aux défis du monde contemporain. Le présent document dresse l'inventaire des mesures prises pour que le Mouvement conserve dans les années à venir sa place de premier plan dans le domaine de l'action humanitaire -- un objectif qui ne pourra être pleinement atteint qu'à travers un renouveau et un renforcement de la coopération et du partenariat avec les gouvernements.

La section 2 passe brièvement en revue les tendances socio-économiques mondiales actuelles et leurs incidences sur le travail du Mouvement. La section 3 examine quelles sont, dans ce contexte, la situation et les caractéristiques principales des Sociétés na tionales. La section 4 traite des services offerts par ces dernières et met en lumière l'importance de cette contribution dans le cadre des efforts nationaux de développement. La section 5 évoque certaines des mesures prises par le Mouvement pour renforcer ses capacités et son efficacité. La section 6 énonce certains des principes sur lesquels devrait se fonder la coopération entre les Sociétés nationales et leurs gouvernements respectifs. Enfin, la section 7 formule à l'intention des gouvernements une série de recommandations visant à optimiser le potentiel de leurs Sociétés nationales.