• Envoyer
  • Imprimer

La guerre serbo-bulgare (1885)

06-04-1998

Les Sociétés de la Croix-Rouge de chacun des belligérants ainsi que des pays neutres jouent un rôle toujours plus actif en matière d’assistance aux victimes du conflit.

Suite à un différend frontalier, la guerre éclate entre la Serbie et la Bulgarie le 14 novembre 1885.

Des Sociétés nationales de la Croix-Rouge existent dans chacun des deux pays. Les 20 et 24 novembre 1885, le Comité international de la Croix-Rouge demande aux pays neutres de leur fournir une assistance. Durant tout le conflit, c'est la Croix-Rouge qui assure l'essentiel des soins aux blessés introduisant dans la chirurgie de guerre des méthodes inconnues jusque-là et fondées sur l'antisepsie.

A la demande du Comité international, la Croix-Rouge autrichienne crée à Vienne, le 4 décembre 1885, une Agence internationale qui s'occupe essentiellement de la transmission des secours. Elle envoie un délégué en Serbie et en Bulgarie. Il y visite les hôpitaux, évalue les besoins et organise l'acheminement des secours.

Les listes des blessés et des prisonniers sont échangées par l'intermédiaire de l'Agence de Vienne, ou directement entre les Croix-Rouges serbe et bulgare.




Photos

Guerre serbo-bulgare, 1885. Passage de troupes bulgares avec une ambulance après la défaite des Serbes près de Slivnitsa. 

Guerre serbo-bulgare, 1885. Passage de troupes bulgares avec une ambulance après la défaite des Serbes près de Slivnitsa.
© CICR / J.-P. Di Silvestro