Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Trois délégués du CICR tués au Burundi

04-06-1996 Communiqué de presse 96/20

Genève (CICR) - Le mardi 4 juin vers 16 heures, deux véhicules du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) qui rentraient à Bujumbura ont été la cible de tirs près du village de Mugina, dans le nord de la province de Cibitoke. Au cours de cette attaque, trois délégués du CICR ont été tués : Reto Neuenschwander (39 ans), Juan Ruffino (36 ans) et Cédric Martin (32 ans).

Dans cette région particulièrement affectée par le conflit, où les besoins humanitaires de la population civile sont considérables, le CICR assiste des dizaines de milliers de personnes en leur fournissant de l'eau, des médicaments et des biens de première nécessité.

Le CICR exprime sa profonde sympathie aux familles des disparus, qui ont sacrifié leur vie à un idéal de solidarité avec les victimes du conflit au Burundi. Il est extrêmement choqué par cette tragédie et condamne énergiquement cette attaque ainsi que le non-respect de l'emblème de la croix rouge.