Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Le projet « Les voix de la guerre » : la mission

15-12-1998 Déclaration

Le projet « Les voix de la guerre» a été lancé à l'occasion du 50e anniversaire des Conventions de Genève, dans le but d'assurer un respect accru pour les principes humanitaires fondamentaux et de favoriser une amélioration de la situation humanitaire dans le monde. Une consultation à l'échelle mondiale est au cœur de ce projet. Il sera demandé à des civils et à des combattants de dire comment ils ont vécu la guerre, quelles sont les règles de base qui devraient s'appliquer pendant un conflit armé, pourquoi ces règles ne sont parfois plus respectées, et ce qu'ils attendent de l'avenir. Des collaborateurs du CICR et des volontaires de la Croix-Rouge, conseillés par des spécialistes des sondages d'opinion, mèneront la consultation dans une vingtaine de pays.

La consultation permettra au CICR de mieux comprendre et d'analyser la situation humanitaire actuelle. L'institution sera ainsi plus à même de remplir sa tâche, qui consiste notamment à protéger les victimes de la guerre.

Le CICR rendra publics les résultats de la consultation, pour autant que la sécurité des participants le permette. Les médias seront invités à suivre le déroulement du projet; les experts et d'autres parties intéressées auront l'occasion de travailler avec le matériel de la consultation.

Tout au long de la consultation et après la publication des résultats, le CICR sera le catalyseur d'un débat local et national sur la situation humanitaire, auquel participeront les acteurs traditionnels de la scène humanitaire. Les ONG, les jeunes et des experts seront également associés à ce débat, de façon à élargir le cercle des personnes concernées par le droit internati onal humanitaire (DIH). Le CICR y apportera son attachement à l'action et au droit humanitaires, sa connaissance et ses analyses de la guerre, son rôle de modérateur dans les discussions internationales sur le DIH, le réseau – unique en son genre – du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, et un nouveau site web, hautement interactif.

À travers la consultation, le débat qui lui est associé et les activités connexes de communication, le CICR entend réaliser les objectifs suivants :

Recueillir et présenter les opinions de personnes touchées par la guerre

Susciter un soutien populaire pour le concept des limites à la guerre

Élargir le cercle des personnes concernées par le DIH

Participer à la définition des priorités humanitaires pour le XXIe siècle

Montrer que lui-même et le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge jouent un rôle spécifique et indispensable dans le cadre des conflits armés.

La campagne contre les mines a démontré la capacité de l'opinion publique à faire pression pour qu'une meilleure protection soit assurée aux victimes de la guerre. Le projet « Les voix de la guerre» met en évidence le droit des gens à être entendus. Il vise à faire de leur opinion une force pour le changement, conformément à la clause de Martens du DIH, selon laquelle la guerre est limitée par les « exigences de la conscience publique ».

+++

  Ref. LG 1999-022-FRE