Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Séisme en Colombie : appel du Mouvement international de la Croix-Rouge et Croissant-Rouge pour 11,7 millions de francs suisses

28-01-1999 Communiqué de presse 99/06

Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a lancé aujourd'hui un appel initial visant à recueillir 11,7 millions de francs suisses. Ce montant est destiné à fournir une assistance à 100 000 personnes particulièrement durement touchées par le tremblement de terre survenu lundi dans l'ouest de la Colombie.

La Croix-Rouge colombienne a besoin, de toute urgence, de ces fonds pour fournir divers services et secours aux victimes, tels que :

- des matériaux qui serviront d'abris, dont des tentes et des bâches de plastique ;

- du matériel de premiers secours, des unités de transfusion sanguine et des tablettes de désinfection de l'eau ;

- des vêtements;

- des vivres et des ustensiles de cuisine pour 100 000 personnes ;

- des générateurs et des lampes torches.

Tous les articles peuvent être achetés localement et les dons sont demandés en espèces. Un appel complet sera préparé au cours de la prochaine semaine, après une évaluation détaillée des besoins. Il couvrira également l'assistance à plus long terme, y compris la reconstruction et la réhabilitation.

Le tremblement de terre, qui s'est produit le 25 janvier à 13 h 19 locales, est l'un des plus destructeurs qui ait frappé la Colombie au cours de ce siècle. Il a déjà fait des centaines de morts et des milliers de blessés, et le nombre des victim es ne cesse de croître.

Quelques heures après la catastrophe, la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a débloqué 300 000 francs suisses de son Fonds de secours d'urgence lors de catastrophes. Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), par l'intermédiaire de sa délégation en Colombie, a fait don du même montant pour l'action de secours et a proposé en outre son soutien logistique.

La Croix-Rouge colombienne a été, dès le début, au premier plan des activités de sauvetage et de secours. Actuellement, plus de 500 volontaires et membres du personnel de la Croix-Rouge travaillent côte à côte avec les autorités locales, l'armée colombienne, la protection civile et la police pour tenter de retirer les victimes des décombres, donner les premiers secours et évacuer les blessés.