Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Le CICR déplore la mort d'un de ses collaborateurs afghans

20-10-1997 Communiqué de presse 97/29

Genève (CICR) - Samedi 18 octobre, en fin d'après-midi, trois véhicules du CICR circulant sur l'axe Anchoy-Shibirgan, à 200 km à l'ouest de la ville de Mazar-I-Sharif, en Afghanistan, ont été pris accidentellement sous un feu croisé. Le chauffeur afghan de l'un des véhicules, Mohamed Bashir, a été atteint par une balle perdue et est décédé sur le coup. M. Bashir était employé comme mécanicien et rattaché à la sous-délégation du CICR à Mazar-I-Sharif, dans le nord du pays.

Après une halte à Shibirgan, durant la nuit de samedi à dimanche, le convoi du CICR est arrivé lundi 20 octobre à Mazar-I-Sharif, où la dépouille mortelle de Mohamed Bashir a été remise à sa famille. Sitôt la nouvelle connue, les drapeaux des bureaux du CICR en Afghanistan ont été mis en berne.

Le CICR déplore ce tragique accident. L'ensemble de son personnel s'associe avec émotion au deuil de la famille et des amis de Mohamed Bashir.