Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Colombie : le sondage d'opinion sur la guerre débute

12-11-1998 Communiqué de presse 98/45

Au fin fond de la jungle, dans des bureaux flambant neufs et sophistiqués, au sommet de montagnes battues par les vents, dans des casernes de l'armée et des campements rebelles, le personnel du CICR en Colombie et 30 volontaires de la Croix-Rouge colombienne vont à la rencontre d'un large éventail de personnes, et les écoutent : d'anciens otages et des preneurs d'otages, des militaires et des combattants de la guérilla, des détenus de sécurité, des civils qui ont dû s'enfuir de chez eux à cause des combats, des collaborateurs d'organisations humanitaires, des journalistes et beaucoup d'autres. Hommes, femmes, enfants – tous ont une histoire à raconter, une expérience personnelle à faire partager, un avis à donner sur la guerre.

« Les Conventions de Genève ne servent à rien », a dit un ancien guérillero. « Les Conventions nous donnent la dignité et l'espoir, elles sont un pas sur la voie de la paix », ont dit d'autres. D'autres encore pensent qu'elles devraient être adaptées à la culture locale. Actuellement, en Colombie, des personnes sont invitées à donner leur avis sur les limites à la guerre fixées par le droit international, ainsi que sur les moyens de faire respecter davantage les Conventions de Genève – tout le monde a quelque chose à dire.

Ces entretiens constituent la première phase d'un sondage réalisé à l'échelle mondiale, entre novembre 1998 et août 1999, dans une quinzaine de pays affectés par un conflit armé. Les résultats seront publiés en même temps que ceux d'un sondage mené en parallèle dans des pays en paix. « Les voix de la guerre » est le nom du projet global, dont le but est de faire mieux connaître, à tra vers le monde, les règles qui existent déjà en matière de protection des populations en temps de guerre et d'encourager le débat sur le droit humanitaire dans le contexte des conflits actuels. Les Sociétés nationales sont encouragées à participer à cette action mondiale en organisant des manifestations au niveau national.

Le projet, qui marquera le 50e anniversaire des Conventions de Genève le 12 août 1999, a été lancé conjointement par le CICR et la Croix-Rouge britannique le 10 novembre à l'Imperial War Museum, à Londres.