Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Kenya : Aide aux victimes de la récente vague de violence

05-09-1997 Communiqué de presse 34

La Croix-Rouge du Kenya est intervenue conjointement avec le CICR et la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge pour fournir des secours et une assistance médicale à plus de 5 000 victimes de la vague de violence qui a déferlé le 13 août sur les régions côtières du nord et du sud du Kenya.

La délégation du CICR a travaillé à partir de son bureau de Mombasa pour aider la Croix-Rouge du Kenya dans son action d'assistance, fournissant 3,5 tonnes de haricots, 8 tonnes de semences de maïs, 1 000 litres d'huile, 10 boîtes de biscuits énergétiques et 20 rouleaux de bâches de plastique. Les distributions ont été effectuées à Mombasa même, à Likoni, Kwale et Kilifi au sud, et à Malindi au nord.

Plus de 3 000 déplacés internes se sont rassemblés avec tous leurs effets personnels dans l'église catholique de Likoni et la cathédrale de Mombasa, où les blessés et les malades sont soignés par une équipe médicale. Au cours du dernier week-end d'août, des milliers de personnes ont fui Likoni, craignant d'être prises dans une rafle des forces de sécurité qui recherchaient des armes volées pendant la récente attaque du poste de police de la ville.

Les victimes ont été assistées par la section de Mombasa de la Croix-Rouge du Kenya et encouragées à prendre contact avec leur famille pour leur faire savoir où elles se trouvaient. Le service de recherches de la Société nationale a mis sur pied un réseau d'information grâce auquel les gens peuvent contacter des sections de la Croix-Rouge pour recevoir des informations sur des proches susceptibles d'avoir été touchés par les affrontements. À la fin du mois d'août, 109 messages avaient été reçus par le services de recherches de la Croix-Rouge du Kenya à Nairobi pour être distribués à des parents se trouvant dans le pays et à l'étranger.